Son aura nous aura

Mais je suis donc la seule à voir ce qui est en train de se passer, là, juste sous nos yeux ?

Autant vous prévenir tout de suite je ne compte pas accepter tout ça sans rien dire !

Tout a commencé il y a un mois environ.

Il disait qu’il avait besoin de nous, qu’on avait du talent, que si on le rejoignait ensemble on ferait de grandes et belles choses. S’il avait frappé à notre porte on la lui aurait claquée au nez, le traitant d’illuminé, de Témoin de Jehovah, de Tom Cruise, même s’il n’en a pas du tout le physique.

Vous voyez Tom Cruise ? Bah il est tout le contraire.

Mais là comme c’était sur Twitter on s’est pas méfié.

On aurait dû.

Au lieu de ça on l’a écouté sans broncher, on a bu ses paroles, fait tout ce qu’il nous a demandé de faire. Faut dire il en impose ! Vous voyez Dieu ? Bah lui c’est à peu près pareil.

Laissez tomber vos blogs que vous avez mis deux ans à mettre en ligne après y avoir pensé pendant cinq ans et sur lesquels si vous publiez tous les mois c’est le bout du monde. Ecrivez plutôt pour moi, comme ça gratuitement, pour faire plaisir à Bibi*.

Bibi* qu’on a jamais vu, dont on ne connaît même pas le nom (enfin si on s’est pas donné un peu la peine de le chercher).

Son pseudo n’a pourtant rien de sympathique, rien qui donne envie d’engager la conversation. Il passe pour vulgaire, misogyne, gras, lourd (et non je n’attaque pas le physique).

Un gros enfoiré quoi.

Un mec à l’ego surdimensionné.

Illustration de T0ad pour voir son site tu cliques sur l'image

Et pourtant qui le connaît ? A part sa mère et son psy ?

Et nous pauvres rats nous le suivons comme s’il était le joueur de flûte de Hamelin (ah oui il faut quand même un minimum de culture pour lire ce billet mine de rien).

Et pour quel résultat ? La gloire ? La reconnaissance ?

Rien. Si ce n’est quelques petits mots gentils ou autres #FF négligemment jetés à nos gueules de gribouilleurs en mal de reconnaissance.

Je n’ai pas dit qu’on cherchait la gloire, attention.

Simplement dit qu’on attendait que nos efforts soient reconnus par celui pour qui bêtement on écrit sans rien attendre en retour, ni égard, ni grand amour, pas même l’espoir d’être aimé.

S’il croit que j’ai pas compris son petit manège. Enfoiré va…

C’est notre perte qu’il veut.

D’abord on écrit pour lui, comme ça, pour le plaaiiiiiiisiiiiiiiir, en plus de nos autres loisirs, ça bouscule pas trop notre quotidien.

Puis on privilégie son site au nôtre.

Déjà qu’on avait du mal à tenir la cadence alors là on le laisse complètement en jachère. Et sans s’en rendre compte c’est rapidement notre identité qu’on finit par perdre. On n’est plus qu’un membre parmi d’autres de sa communauté.

Le soldat d’une armée.

Et on s’est nous-mêmes envoyés au front, personne ne nous y a forcés.

Il nous tient.

Bibi* pourrait s’en contenter, s’arrêter là.

Mais Bibi* n’en a jamais assez. Il est insatiable. Enfoiré.

Il veut nous voir sombrer.

Comment je le sais ? Vous croyez vraiment que quelqu’un qui vous propose « Israël » comme sujet de votre prochain papier vous veuille du bien ?

J’aurais pu refuser, certes.

Mais « libre-arbitre » est un mot qui appartient au passé une fois que vous êtes sous sa coupe.

Vous voyez le mec qui marche sur l’eau ? Bah c’est lui. Alors moi j’ai accepté sans broncher, acceptant du même coup de me carboniser comme on dit dans mon milieu. Et pour renaître de ses cendres c’est coton quand on s’appelle pas Phénix.

Et encore c’est pas ça le pire.

Ce billet que vous avez bientôt fini de lire je l’écris pour lui.

Il ne m’a pourtant rien demandé l’enfoiré.

Lise Pressac

www.www.lisepressac.com

Illustration de t0adscroak

www.unsitesurinternet.fr

*le nom a été changé pour préserver son anonymat

16 commentaires

  1. Je me suis lancée aussi. Suis toute fébrile. Je repousse une perle de sueur d’une main tandis que l’autre vient d’envoyer mes toutes nouvelles prétentions salariales à mon Boss… En tant que future nouvelle mégaconnasse, il peut bien faire un effort.

  2. @Lise Pressac : c’est moi ou il est vachement exigeant avec toi le megaconnard ? tu sais le droit des mégaconasses devrait inscrit dans la constitution (je vais me renseigner tiens, ou alors le sénat va avoir de mes nouvelles)(à quand les manifs ?)
    (oui, il y avait aussi une promo « parenthèses » chez Vladerpouic Frères- slogan – « devenez megaconnard, votre billet vous rendra webstar »

    @Robert : un discours digne d’une « méga analpha-bettrave » ! va troller ailleurs

    Sur ce, je vague à mes occupations rl et bon courage pour la méga-modération ! 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*