2 minutes… pour danser.

Deux minutes… pour danser.

Devenez maître dans l’art d’éviter les pieds !
Par le professeur Pédis

– Tu as compris ce qu’il a dit sur ce pas ?
– Non et toi ?
– Moi non plus, mais je crois que tu dois mettre ton pied droit devant.
– Comme ça ?
– On y est presque sauf que c’est ton autre pied droit…

Ce petit dialogue illustre ce qu’on peut entendre à ces cours pour débutants. Vous pensez peut-être que danser est quelque chose de bien difficile, mais sachez que ça peut rapporter gros !
Voici donc en quelques points les pièges à éviter.

Repérer les obstacles.

Situez les tapis, les meubles mal placés, les garces prêtent à vous faire un croche-pied, et tout objet encombrant non identifié. Évitez les talons aiguilles ou les chaussures neuves. Ciblez les danseurs surdoués pour les éviter et ne pas vous payer la honte à côté d’eux (ne jamais laisser à votre partenaire un moyen de comparer).

Les différentes formes de présentation.

Pour les hommes : trois profils, trois possibilités.

1- Vous êtes beau gosse et la danse n’a aucun secret pour vous.
Votre mère mettait probablement des écouteurs sur son ventre avec les Gipsy King à donf quand elle vous attendait. Pas besoin de vous fatiguer : la gazelle bondit déjà dans votre direction. Évitez simplement ces petits pas « j’ai les chevilles enflées, ça les aide à dégonfler » qui ne sont pas demandés par le professeur et dépitent pas mal de novices.

2-Vous êtes juste beau gosse.
N’oubliez jamais de montrer vos belles dents et ouvrez un peu plus votre chemise, que votre torse velu vous fasse gagner quelques points. Petit conseil : ne bougez pas ! Plus vous ferez le mort, plus votre partenaire aura la sensation que vous gérez et que bouger très vite n’est finalement pas tendance.

3- Vous n’avez rien pour vous.
Bon ben quand faut y aller… Pas très compliqué : un remontant avant de danser et beaucoup d’humour (demandez par exemple quel est l’orteil qu’il vous reste à lui écraser, c’est un franc succès). Attention par contre à ne pas crier votre blagounette dans son oreille, vous risquez plus de lui percer un tympan que de la faire rire (sans parler des postillons qui accompagneront votre farce).

Pour les femmes : une possibilité.

Quelque soit votre niveau ou votre physique, un beau décolleté fera tout passer.

Comment convaincre et poursuivre ?

Plus besoin de chercher à convaincre, votre partenaire vous tient déjà la main ! D’ailleurs si vous stressez, vos mains vont transpirer et coller : je ne vous raconte pas la galère pour faire les passes !
Pour poursuivre, regardez déjà droit dans les yeux. Oubliez de faire une grimace à chaque fois que votre partenaire vous regarde. Évitez également de regarder vos pieds en comptant les temps, tout en demandant à votre cavalière de se taire parce que vous ne savez plus si vous en êtes à 3 ou à 5.

Conclusion : celui qui sort s’en sort ! (ou pas)

Ce qu’un grand sage m’a conseillé : va falloir beaucoup venir et ne pas se décourager.
Ce que je vous conseille : avant d’y retourner pour une prochaine débâcle, jetez un œil sur Youtube, y’a de très bons cours de danse (et le prof peut répéter à l’infini sans se lasser) !

Retrouvez Des poules et des pois sur son blog !

6 commentaires

  1. « demandez par exemple quel est l’orteil qu’il vous reste à lui écraser, c’est un franc succès »
    Excellent!^^

    Je suis d’accord avec vous sur le fait qu’on peut apprendre et s’améliorer avec les vidéos de danse, et j’en profite pour poster le lien de deux petites vidéos YouTube de cours de danse que j’ai réalisé avec un ami à moi:

    http://www.youtube.com/watch?v=wC2OmRqtI6Q
    http://www.youtube.com/watch?v=0trcezRoe1c&NR=1

Répondre à Joachim Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*