Où ma grand-mère me fait découvrir que Marion est une exception

par @Tabatha_flooze

Ma grand-mère a des dizaines de petits-enfants, UNE ARMEE ! J’ai découvert le weekend dernier pourquoi je suis restée sa préférée (malgré mon âge avancé) :

Plutôt que de lui expliquer qu’un alien dans le bide, des vergetures sur ma poitrine parfaite et des traces de vomis sur mon chemisier ne correspondent pas vraiment à ma vision (excellent article de @lactualaloupe) de la femme libre qui veut le rester, j’ai essayé de lui parler de Marion et du Dernier Garçon via Twitter et de mes (faibles) expériences par ce même biais.

Tout d’abord, j’ai laissé tombé l’idée de lui expliquer à quoi correspondait Twitter (lire Karim m’a suffit à jeter l’éponge). Je me suis contentée d’un « c’est là-dessus que j’ai gagné des places pour le Plus Grand Cabaret du Monde de Patrick Sébastien où p’pa et m’man sont allés ». Ca a l’avantage d’éviter de lui dire que c’est grâce à une blague sur Delarue et ses problèmes de poudre tout en conservant l’essentiel : Twitter c’est formidable ! (ou pas)

Ensuite, je lui ai parlé de cette fille qui déballait sa vie sur internet (ponctué de « han mais c’est dangereux » ou encore « elle racontait vraiment tout ? ») et de sa popularité croissante. Puis du tweet à la mer qui a été transmis par des dizaines de milliards de millions* de twittos français grâce auquel elle a rencontré « Dernier Garçon ».

Enfin, sans trop donner de détails, je lui ai parlé des rencontres que j’ai faites. Du mec sympa qui n’a pas trop osé me brancher parce que c’était la première fois que l’on se voyait (et pour une vraie raison presque sérieuse) et avec qui j’ai tellement échangé en DM dans une journée que le soir même, c’était bâché**, du connard qui utilise ses propres rejetons comme excuse pour faire tout et n’importe quoi, de celui qui parle d’une expo et qui au finale essaye de me peloter pendant deux heures, j’ai été obligée d’être méchante avec lui après, du twittos*** marié (classique, inutile de s’étendre sur le sujet) ou encore de celui sympa avec qui je me marre bien mais pour qui « c’est compliqué ». Et là dedans je n’inclus que l’IRL.

Non parce que je suis peut-être vieux jeu, mais je sais encore appâter du muscle dans un bar un triste soir de novembre parce que mes entrailles réclament leur orgasme, alors j’ai un peu de mal à placer « Plan Cul » dans les principales utilisations d’internet.

Ce n’est pas le cas de tout le monde, par contre. On pourrait parler d’un troll qui se livre sans vergogne ou encore de ce compte que j’ai découvert lors du #FF et qui m’a fait bien rire, pris pour un fake par les sceptiques, avec d’autres qui fantasment déjà sur cette/ces allumeuse(s) et même RT par les nouvelles stars du LOL français ! (comme quoi, dès qu’on parle de gangbang… Bref). Cela dit, je vois mal la/les personne(s) qui gère(nt) ce compte rechercher le père de leur futurs Enzo et Océane.

Alors bien sûr, elle n’a pas tout compris, surtout que j’ai évité de lui parler gangbang et fellation (par respect pour son coeur) et espère toujours m’entendre lui dire bien vite que je suis en cloque jusqu’aux yeux. Plutôt crever.

Toujours est-il qu’avec tout ça, finalement, Marion, elle a eu de la chance de le trouver, Dernier Garçon.

* difficile de mesurer l’impact de ce RT tant le succès a été grand
** en gros j’ai mis la langue
*** il parait qu’on doit désormais utiliser tweep et tweepie à la place de twittos et twittas mais le doute m’habite

Merci de cliquer sur TOUS les liens.

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*