La théorie du « mec qui se réveille »

Non cher lecteur, cet article n’est pas un essai sur les réveils laborieux, sur les lendemains de fêtes trop arrosées ou encore sur la marche à suivre pour réussir son levé (choisir le bon pied, lire l’histoire des protocoles royaux, etc.). Alors détrompez-vous tout de suite ! Ca y est vous vous êtes détrompez ? Allons-y.

Ma réflexion a débuté lors d’une soirée entre copines. Après plusieurs semaines sans se voir, chacune des quatre amies que nous sommes raconta ses derniers potins personnels (comprenez, ses histoires de mecs). Et à la fin de cette soirée, il nous est apparu que chacune d’entre nous avait vécu, durant ce laps de temps, une histoire similaire : l’histoire d’un mec de notre entourage qui s’est « réveillé ».

Alors, qu’est-ce qu’un « mec qui se réveille » ? Non, ce n’est (toujours pas) un mec qui se réveille, au sens propre du terme, dans notre lit ou dans le sien (moins d’intérêt du coup). Non !

Le « mec qui se réveille » est un phénomène, quelque chose qui est forcément arrivé à chacun d’entre vous les mecs. Le « mec qui se réveille » est un mec qui recontacte une fille (vous les filles !) après un certain temps (parfois très long) pour prendre des nouvelles ou la revoir.

On ne va pas se mentir, en général c’est un ex, de quelques sortes que cela soit, c’est-à-dire un ex de soirée (arrosée), un ancien plan-cul (arrêtez d’être shocked, faut bien occuper ses hivers), ou bien THE ex ; un mec qui est entré et sorti de votre vie, sommes toutes, un mec qui n’est ni votre dentiste ni votre gynécologue et qui a eu le loisir de découvrir votre intimité buccale et génitale à un moment donné.

Alors pourquoi se réveille-t-il ? Pourquoi est-ce que d’un coup, ce mec là spécialement, vous recontacte-t-il (vous spécialement aussi du coup) ?

Peut-être est-il tombé sur votre numéro en faisant le ménage dans son répertoire et que dans un dernier sursaut, il a voulu donner une dernière chance à votre histoire avant de vous évincer définitivement – comme ces objets qu’on ne veut pas jeter parce qu’ils peuvent servir un jour, qui ne nous serve au final jamais mais qu’on conserve tout de même indéfiniment dans sa cave jusqu’au jour où, sur un coup de tête, on décide de les mettre en vente à la prochaine brocante. Peut-être a-t-il, par association d’idées pensé à vous et s’est-il, dans un élan de fausse nostalgie, trouvé intelligent de vous le faire savoir (« on ne se voit jamais, mais de temps en temps, je pense à toi, tu vois ? »). Peut-être a-t-il enfin remarqué votre disparition de son écran radar et se demande-t-il simplement pourquoi (oui les mecs, c’est long à la détente mais pas nécessairement compliqué).

Je vous épargne la question de savoir pourquoi vous vous êtes perdu de vue, ce n’est pas le propos. La question est pourquoi il revient vers vous ? Vous avez eu une histoire, une chance, c’est fini depuis longtemps, alors à quoi cela rime-t-il ?

La vérité c’est qu’il s’ennuie. Les filles arrêtez de vous emballer quand vous recevez un texto, un mail ou pire un poke d’un mec qui ne vous a pas adressé la parole depuis dix ans. Soyez perplexe, méfiante, je m’en-foutiste, la vie continue sans lui depuis tout ce temps alors qu’il aille se faire voir s’il vous tease pour rien.

Croyez-vous qu’un mec qui ne s’ennuie pas dans sa vie va s’amuser à faire le ménage dans son portable ? Non, on est seulement dimanche soir en novembre où il pleut. Pensez-vous qu’un mec qui se rappelle de vous par association d’idées se rappellerait de vous autrement ? Non, il emmène juste sa nouvelle copine aux mêmes endroits que vous à l’époque. Croyez vous qu’un mec qui vient seulement de remarquer votre absence dans le paysage de ses contacts, a enfin compris l’énorme vide que vous avez laissé ? Non, il a seulement un emploi du temps moins chargé et des ressources féminines épuisées.

Alors les filles, arrêtez de vous faire des films, répondez (il faut quand même qu’il sache que vous n’êtes pas morte) poliment (toujours) et vaquez !

Lecteur masculin, vous allez me dire « oui, mais vous les filles vous faites pareil que nous! ». Et je répondrai oui, cette théorie est entièrement applicable à la gente féminine sauf que nous, on ne se « réveille » pas, nous on vous fait croire à un break, un temps de recul, de pause où on a réfléchi à si on allait vous rappeler, juste pour vous faire languir…si seulement.

10 commentaires

  1. Répondre « poliment »? Je me pose la question de savoir pourquoi j’ai un sentiment de lutte dans le rapport que tu décris avec « ce mec ». C’est vrai qu’il reprend contact parce qu’il a un emploi du temps plus libre aujourd’hui. Je pense moi que c’est une chose qui existe et qui n’a rien d’intolérable. On ne peut pas penser à tout le monde qui nous est cher en même temps, de la même façon, au même moment. On fait le trie. Il y a des choses urgentes, des gens important des gens qu’on doit voir, des gens auquel ont pense et des gens qui parfois reviennent dans nos mémoire. ON fonctionne tous ainsi. Mais dans le rapport que tu as avec cela, il me semble que la notion de simple affection n’entre pas en ligne de compte. Il est vrai que parfois on passe après les autres, et? est-ce insultant? est-ce révoltant? Pas pour moi.
    Le conseil de passer son chemin semble un peu motivé par l’orgueil. Le fait de savoir qu’on est passé après autres à ses yeux…
    Ton texte est très jolie. J’y lis plus ton histoire à toi, celle de tes blessures éventuelles, que cette histoire plus insignifiante de rendez vous entre copines ou encore ou de femme qui prodigue un conseil étonnamment catégorique.

  2. Personnellement, j’ai bien ri en lisant cet article. J’y ai tout à fait reconnu plusieurs expériences personnelles! Je comprend bien ce que tu veux dire Frank mais malgré tout je pense que la simple affection dans cet acte ne concerne qu’une minorité de mecs. Pour parler de mon expérience, pour avoir fait l’erreur de répondre et de revoir certains, j’ai pu constater qu’on dépassait largement l’affection!!
    J’assume ma naïveté dans certains cas, ou peut-être le besoin que j’avais de me réchauffer certains hivers (il faut dire que c’est une solution facile), donc ma responsabilité est évidente. Mais de là à dire qu’il veut simplement savoir ce qu’on devient, ou encore simplement boire un café et parler du bon vieux temps, là non c’est évident que l’intérêt est ailleurs!
    Ce n’est peut-être pas un comportement purement masculin, d’accord, mais ne leur cherchons pas des excuses pour autant…

  3. C’est un peu categorique non? le mec qui se reveille doit etre traite au cas par cas. Parfois c’est le timing qui allait pas, il etait pas pret, et puis la du coup oui. Parfois il s’ennuie mais bon, il aurait pu penser a quelqu’un d’autre. Peut importe la raison, c’est toujours agreable de voir qu’on a laisse un souvenir. Et qu’il y a un desir de communication. On peut toujours se revoir, ca veut pas dire qu’on doit obligatoirement se mettre a faire des galipettes parce qu’il en a envie. Ca, c’est une decision a prendre a tete reposee, une fois qu’on a vu l’animal et soupese quelles sont ses motivations reelles. Mais baser juste sur un a-priori. Moi si je me « reveillais » j’aimerais bien qu’on nme me juge pas si rapidement et qu’on me laisse approcher, au moins pour voir. Evidement, si le mec t’a vide ton compte, fracture 3 cotes et traite de pouffiasse avant de se casser avec ta meilleure copine, c’est plus problematique de se revoir en bons copains…

  4. Putain…je viens juste de reprendre contact avec une ex sur facebook…M’excusant de ma disparition peu galante, 10 ans plus tôt…
    ça fait longtemps que je voulais le faire…
    Le pire?…c’est qu’en ce moment: je m’ennuie…

  5. J’ai lu vos commentaires avec intérêt. Pour vous répondre, je dirais qu’en effet un mec a bien entendu le droit de se réveiller, mais on préfère toujours que cela soit pour les bonnes raisons, bonnes raisons dont je n’ai absolument pas parlé dans l’article mais somme toutes une seconde chance sérieuse et nn une partie de jambes en l’air.
    J’ai été très catégorique alors que j’avais la preuve sous les yeux qu’un mec qui se réveille ne doit pas absolument être fui. En effet, ma soeur a eu une histoire de six mois avec un mec qui l’a largué et il s’est réveillé après quatre années sans se voir en lui disant qu’il s’était rendu compte que la meilleure relation qu’il ait jamais eu, c’etait avec elle. Aujourd’hui, cela fait sept ans qu’il sont ensemble. Cela fait rêver ! Mais est-ce seulement une exception?

  6. Ah les femmes,
    vous ne savez jamais ce que vous voulez.
    Un mec « jalonneur » beau qui vous flatte et qui a le choix est un salaud,
    alors que le « gentil » qui respecte vos attentes et trop disponible pue la loose…..

    Mais comme les priorités et vos atouts changent avec l’âge… le choix peut changer,
    pour passer du beau jalonneur au commun gentil gars. A chacun son heure de gloire 🙂

  7. Moi je suis ami avec quelqu’un depuis 3 ans et je lui ai avoué mes sentiments il y’a 3 mois, c’était pas réciproque , du jour au lendemain, il a commencé à devenir distant, il me calculait plus , trouvais toujours des prétexte pour annuler les rendez-vous que je lui proposais et moi je le bombardais de messages pendant beaucoup de mois jusqu’à ce que j’en eu marre et j’ai arrêté et hier après 2 mois de silence radio , il est revenu vers moi avec juste « j’aimerais savoir comment tu vas? » Et moi je l’ai demandé pourquoi il est revenu vers moi , il m’a répondu qu’il ne sait pas et du coup vu que j’ai été blessé du fait que pendant plus d’un an, je forçais et que ne me répondais presque pas , j’ai mis terme à l’amitié
    Penses-tu qu’il m’aime?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*