1,5 jour ouvrable

Perdre sa carte bleue d’une façon débile, 1,5 jours ouvrables avant mon départ pour un long voyage loin et solitaire.

1 – avoir mal à la hanche
2 – avoir mal à la gorge
3 – soigner son alimentation : priorité aux légumes
4 – redécouvrir le goût du chou
5 – aiguiser son couteau pour redécouvrir encore mieux le goût du chou
6 – s’entailler le doigt
7 – se rendre compte qu’on n’a plus de steri-strip.
8 – le lendemain, partir à la bourre au boulot
9 – bosser un peu, assez efficacement
10 – partir en pause
11 – penser à acheter du steri-strip à la pharma
12 – se rappeler qu’on n’a plus de cash
13 – aller retirer au premier guichet qui se présente
14 – mettre sa carte dans le distributeur
15 – se rendre compte simultanément que le distributeur est en panne et que la carte bleue est en train de disparaître dans ce coffre fort automatique
16 – apprendre que ledit coffre-fort n’est pas rattaché à l’agence du même nom qui le jouxte
17 – ronger son frein, décider d’aller retirer du cash au guichet de la banque la plus proche, la sienne, c’est-à-dire la Poste
18 – manquer de se perdre
19 – apprendre que hors de son bureau de poste à soi près de chez soi, on ne peut pas retirer sans présenter un moyen de paiement en plus de sa pièce d’identité (bah gros malin, si j’avais un moyen de paiement sur moi, tu crois franchement que je me ferais chier à faire la queue pour retirer 40 euros ?)
20 – se rappeler que sa carte bleue est le seul moyen, avec son passeport, de retirer les 9 billets d’avion qui nous attendent pour ce long voyage loin et solitaire
21 – retourner au boulot en pleurant
22 – s’apercevoir que le doigt coupé pisse le sang
23 – imaginer tous les plans possibles pour refaire en urgence une carte bleue, envoyer les modifs aux cinq compagnies aériennes pour pouvoir partir loin seule et longtemps sans avoir à payer une seconde fois les neuf billets d’avion qui nous attendent
24 – comprendre que c’est vraiment mal barré
25 – épuiser son stock de mouchoirs en 35 secondes
26 – recevoir un appel de la banque qui gère le coffre-fort automatique pété
27 – exploser de rire de soulagement dans une vieille bibliothèque studieuse, silencieuse et poussiéreuse
28 – aller chercher sa carte bleue
29 – entrer enfin dans la pharmacie, le doigt sanguinolant, la gueule défigurée et la voix perchée par les émotions de l’après-midi
30 – se faire offrir le paquet de steri-strip.

Un commentaire

Répondre à Margaux Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*