06.25.94.xx.xx à la recherche d’une Megaconnasse !

par @suzimontana

« De toute façon, les hommes ne pensent qu’avec leur bite ! » […] Le pouvoir, la force et l’intelligence, réside dans un objet saillant, qui pointe l’au-delà. […] Ma bite est donc identique à ta brosse à cheveux, facteur de pensées.

Francoise par HB

C’est drôle comme megaconnardpointcom a changé ma vie. Depuis  que je lis des billets, des pièces, à moitié X, à moitié dramatique, relatant des gang-bang politiques et des fantasmes sur Marine en cuir Hugo Boss, j’ai l’impression d’idéaliser cet état d’esprit, de comprendre les sales coups du père Sarkozy. J’AI BESOIN D’UNE MEGACONNASSE !

Non ! Vous ne devez pas confondre avec une mégasalope : je ne suis pas qu’en manque d’équitation.

Ma recherche perpétuelle de la MEGACONNASSE ne donne rien. Ah oui,  je vous donne ma définition d’une megaconnasse. D’ailleurs, je vous concède que chacun en a sa propre définition et j’attends les caractéristiques propres à votre megaconnasse.

Pour moi, une megaconnasse doit  t’en faire baver. Elle doit te tenter à l’extrême, que ce soit par son charme ou sa gentillesse. Elle doit t’être fidèle en toute autonomie. Instable, naturelle mais passionnée. Tu dois pouvoir lui tenir les cheveux lorsqu’elle vomit. Sans pudeur, elle garde ses chaussettes au lit. La bonne megaconnasse est chiante. Elle connaît tout sur tout.  Elle peut te parler pendant des heures. Elle doit pouvoir te remettre en place d’une vanne gad elmalehesque. Ta megaconnasse est une cochonne, ton meilleur pote, un fantasme sans porte-jarretelle, la moustache d’un paysan, l’œil bridé d’un japonais qui divague. La megaconnasse est un tout, que je n’arrive pas à dégoter.

Ah oui, j’allais oublier. Un conseil. Pour les hommes comme moi.

N’utilisez pas Meeticpointcom, adopteunmecpointcom, easyflirtpointcom ou inchallahpointcom (oui, ce dernier me fait beaucoup rire et sourire, mais son groupe des  fans de Mustapha El atrassi est cependant sympa) ! Non, vraiment ! Vous n’y trouverai pas la bonne megaconnasse !   A la rigueur, vous trouverais une megaconne, si douce, si gentille, si attentive, si délicate, si attentionnée. Pour un temps, vous vous sentirez bien, reposé. Elle vous endormira à coup de plats picards, de film à l’eau de rose, de câlins interminables. Or la megaconne est frigide, coincée. Arrivera le moment où vous vous apercevrez, que sans le « ass », anglicisme courant pour signifier « boule », ou plus communément « cul »,  la megaconne n’est pas viable.

Je vous arrête. J’entends déjà une megaconne me dire : « De toute façon, les hommes ne pensent qu’avec leur bite ! »

Écoute ma belle. Il faut que tu saches que le pouvoir, la force et l’intelligence ont toujours résidé dans un objet saillant, qui pointe l’au-delà. Pourquoi l’homme s’entête et s’émerveille devant des buildings toujours plus grand et toujours plus haut ? Et te souviens-tu de l’émotion mondiale quand les Twin Towers ont été détruites ? Et Pise ? Hitler saluait il n’importe comment ? Pourquoi la guitare est un des instruments les plus joués dans le monde? La lampe halogène n’est pas une révolution ?  Pourquoi un écrivain utilise t-il une plume, un stylo BIC ? Pourquoi un peintre a-t-il des pinceaux ? Pourquoi les premiers hommes ont commencé à chasser avec des gourdins ? POURQUOI LA GAULE, AUJOURD’HUI, EST-ELLE UN SUJET ESSENTIEL DANS NOS SOCIÉTÉS ?

Il est donc normal que ma bite, vos bites et leurs bites ont un mot à dire dans notre façon de penser.

Nicole par HB

Tout ça pour dire, que je cherche indéfiniment une megaconnasse. J’invite les femmes à revendiquer leur statut de megaconnasse. Merci à toutes.

P.S : Il est impératif de signaler que je ne prends pas en compte dans cet article, les soi-disant  « megaconnasses professionnelles», impliquant une rémunération fixe par prestation, plus variable si contracté oralement.

@SuziMontana

24 commentaires

  1. Bonjour Mégaconnard,

    Je serais ravie d’être ta Mégaconnasse.
    Je suis jeune, j’ai 20 ans, mais j’ai de l’expérience dans ce domaine.

    Pour te parler de moi… Oui je dors avec mes chaussettes. Et oui, quand je me réveille le matin, j’ai une sale gueule fripée. J’ai un réel don pour transformer le glamour en anti-glamour. Mais généralement, on me pardonne parce que je peux être aussi adorable qu’un Bisounours. Je suis trop bavarde et j’aime bien saouler les gens en leur parlant sans m’arrêter. Sinon, il m’arrive de savoir me taire.

    Plus sérieusement, je suis étudiante en Communication. J’adore la peinture, la musique et j’adore écrire. Tu peux aussi bien m’apercevoir dans une foire d’art contemporain qu’à une foire à la saucisse, une bière à la main.
    (Si je vomis, tu pourras même me tenir les cheveux… Nombreux sont ceux qui l’ont déjà fait, d’ailleurs).
    Je suis célibataire, je suis blonde et non, je n’ai pas de forte poitrine. D’ailleurs, je pense qu’on s’en fout.

    Pour terminer, les hommes pensent peut-être avec leur bite, mais est-ce que nous, les filles, nous pensons VRAIMENT avec notre coeur? Foutaise, mégaconnerie, c’est du grand n’importe quoi. (Y en a qui sont persuadées que si, mais ce sont juste des nunuches écervelées).

    Voilà, j’espère que ça t’as plu 😉

  2. Haa mon pauv’ Loulou…
    Crois-moi bien, tu ne VEUX pas d’une mégaconnasse…
    Tu veux en baver? Tu veux te taper une chiante qui râle sur tout, qui est instable MAIS passionnée (quand même)? Une emmerdeuse à l’ego surdimensionné qui te traite comme quantité négligeable parce que c’est sa façon de montrer aux gens qu’elle les aime (parce qu’elle est un peu handicapée émotionnellement)? Une fille qui te fera la morale dès sept heures du matin, insinuant sans cesse que ce qu’ELLE fait c’est mieux et que tu l’encombres comme une épine dans le pied parce qu’elle se débrouille tellement mieux toute seule égoïstement. Une fille qui te baisera comme jamais personne le fera, MAIS qui ne saura jamais, vraiment, au fond, ce qu’elle veut de toi…

    Si tu veux VRAIMENT tout ça… hé ben ça existe VRAIMENT. J’aurais pu m’emballer comme la p’tite Line ci-dessus et te dire que je serais ravie d’être ta mégaconnasse mais le « SuziMontana est un salaud avisé »… ça ne donne pas très envie

  3. En lisant ton texte me suis dit « tiens je vais répondre »
    pis après me suis dit « ouai mais nan ca fait genre j’ai la dalle »
    pis après me suis dit « ouai enfin t’as aimé son texte, non? C’est le printemps, non? Tu t’es reconnu, non? »

    Donc ben me voila, enthousiasme et paradoxe, v’la le package.

    Cela dit j’ai une théorie sur les mecs : ils pensent vouloir une megaconnasse mais en fait il veulent mégabobonasse (bobone et bonnasse)! Sinon les nanas comme moi elles auraient leurs égaux au bras et on vivrait dans un super monde de mégaconnards qui s’assument & pas un Ersatz de pseudo monde bisounours faux cul consensuel.
    Un mode Con Sensuel ca ca claquerait!

  4. Cet article est touchant à souhait!
    Une mégaconasse? Ça se mérite ( ce qui ne suffit que ce n’est pas ton cas!). Une mégaconasse sa s’entretient, faut en avoir les couilles!
    Et pour ma part je pense qu’une mégaconasse n’a pas besoin de ce revendiquer comme telle, elle l’est point!

    Donc pour innover un peu je ne laisserai pas un commentaire sous entendant : » je suis une méga-conasse PRENDS MOI » et te souhaiterai simplement une bonne chance dans ta quête!

    Ps: bon, mon commentaire parait un peu agressif de prime abord, du coup je suis quand même obligée de dire que j’ai aimée l’article même s’il ressemble vaguement à une annonce désespérée 🙂

  5. Mesdames ! Mesdemoiselles !

    Line : J’aimerai volontiers que tu me rédiges un petit rapport sur ce que, vous, les filles, pensez réellement. C’est intéressant pour me concocter des petits jeux tous les matins dans le métro: elle, c’est une chaude elle a pas de cœur… elle pompe l’amour : c’est une « nunuche écervelée »

    Lvg : rien à dire. à part Le vagin ? Non. C’est pour ça les initiales ? Je me posais la question. Salaud.. pas vraiment. Je savais pas quoi mettre puis j’avais envi de coller avec le thème du site

    Missprecious : je suis complètement d’accord pour un mode Con senxuel. Oui j’ai un peu modifié le concept, je pensais à tous ces hommes tristes de se voir maintenant sanctionné après usage de prostitué(e)(s).

    Moi et personne d’autre : « je suis une méga-conasse PRENDS MOI » c’est marrant comme ton nom est paradoxal.. Il faut savoir je te « prends » ou pas ? Culotté.

    Tous ces commentaires m’ont fait chaud au cœur, comme affirme si bien Lvg, pauvre loulou… non ?

  6. Cher SuziMontana,

    Pour ce qui est de mon nom je pourrai t’expliquer qu’il cache un sens profond, une quête incessante de reconnaissance doublé d’un besoin d’affirmation, oui mais voilà, en faite non! Ce n’est simplement qu’un pseudo parmi tant d’autre, paradoxale certes.
    Moi culottée? A méditer.
    Et enfin, pour achever ce commentaire je ne dirai qu’une chose: il n’y a qu’une seule façon de savoir si tu dois me prendre ou pas … Parlons-en autour d’un verre?

    PS:( Oui j’aime beaucoup les post scriptum.) Tu remarqueras qu’en plus d’être culottée et d’employée des paradoxes j’ai de l’humour!

  7. « le vagin »… t’as encore l’esprit plus mal tourné que moi. mais non c’est simplement mes initiales, Ich bin « L » von « G » quelque chose: c’est mon nom.
    Par contre si t’as rien à dire sur mon splendide commentaire qui fait penser à un délire paranoïaque borderline (après relecture, je m’en rends compte: il est à noter que je vivais des affres existentielles ce mardi)… je comprends bien… il n’y a rien à dire, j’ai raison quand même et c’est déprimant un peu; mais…
    Les parigots me feront quand même toujours pitié, vos soucis deviennent des maladies rares tellement vous vous prenez au sérieux… un peu d’auto-dérision bordel! Vous êtes tristes comme vos foutus métros…
    Je te souhaite quand même bonne chance dans tes recherches de la mégaconasse. tu ne devrais pas tarder à la trouver

  8. Moi je suis contente, parce qu’on critique les sites de rencontres, mais on vient quand même chercher sa megameuf de rêves sur megaconnardpointcom.
    Ah oui, pardon… C’est vrai qu’ici c’est pas pareil hein….
    On a pas de pseudo
    On se cache pas derrière un écran
    On échange pas tous ensemble sur des sujets aussi tordus que tordant
    On se demande pas a quoi ressemble la personne qui nous fait bien marrer avec ses com
    D’ailleurs on a jamais engagé une discussion avec quelqu’un du site, hors site

    La la la

    @moietpersonnedautre > tu vois, sans même que j’intervienne, vous allez tous comprendre pourquoi on reste sur ces sites 🙂

  9. @ LA Schtroumpfette = Jolie commentaire, et en effet j’ai compris le principe 🙂 Et juste une petite infirmation: je n’ai jamais critiquée les sites de rencontres, j’ai toujours trouvée sa drôle personnellement!

  10. La schtroumpfette, j’ai beaucoup aimé ton commentaire amer. En fait, tu as raison. Même complètement. C’est pour cela que je m’engage à t’envoyer un mail pour te féliciter. Et tout ça hors mégaconnard.

    Pour ce qui est de lucille (lvg) , je te trouve dur quand même. Assez effrontée d’avoir autant de préjugés envers les parisiens. Ils ne sont pas tous parfait, moi le premier. Mais catégoriser à ce point, ça ressemble un peu à un discours, tenu devant une bière, dans un café. A coté de ça, je ne doute absolument pas de tes capacités d’auto dérision, de ta sympathie et ton caractère extraverti. Ah oui l’auto dérision, je connais.

    Les commentaires secs et francs m’excitent.
    Des femmes postent des commentaires,
    Les femmes m’excitent ?

  11. Cette megadiscussion.com m’a fait megarire.com, mais je ne dirais qu’une chose : SuziMontana, tu sais très bien que nous les homme, à part être la puissance, on préfère les megasalopes.com

  12. Suzi de rien & pour te plaire!
    Je suis d’accord pour le monde Con SenXuel.

    Guillaume BDN les hommes sont des pervers qui préfèrent les megasalopes.com et les femmes sont des « sainte-ni-touche » qui rêvent du mégaconnardprincecharmantunpeubadboymaispastropetsupersexy.com …. Mouai..

  13. « Mais catégoriser à ce point, ça ressemble un peu à un discours, tenu devant une bière, dans un café. »
    MAIS COMMENT TU LE SAIS QUE JE BOIS DES BIERES COMME JE RESPIRE?
    (euh oui c’est vrai que c’est un discours de beauf, mais qu’est-ce tu veux quand on est un dikkenek on assume.)

    eh guillaume BDN, si t’es le Guillaume que je pense « MVCDLM » je suis ravie de te retrouver ici (sinon si t’es pas toi, bonjour quand même)

  14. Sympa les commentaires, peut être plus encore que l’article en lui même (déjà bien sympa au demeurant)
    solidarité masculine, j’espère que tu vas trouver (moi ça m’aura pris 15 ans hein)

  15. @ Jdk = d’accord avec missPredious69 métrosexuel? Et encore ce n’est pas assez évocateur je trouve. C’est quoi cette discrimination, la pouf version masculine existe mais ce phénomène n’a pas de nom …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*