30 ans de connerie(s)

–          Tu te rends compte j’ai 30 ans, c’est dingue !

–          Oui…enfin depuis hier soir t’as pas trop changé, t’es toujours aussi con.

–          Arrête, pourquoi tu dis ça ?

–          ARRETE ?… Ca fait 30 ans que t’es un connard, t’as jamais respecté personne, t’es un nanti blindé qui se prend pour un cador alors que tu ne vaux rien.

–          … tu

–          …Tu rien du tout. Tu fermes ta gueule et tu m’écoutes !

–          .

–          T’as fait quoi de bien dans ta vie ?

–          Euh…je ne sais pas, dis comme ça…j’ai donné 1000 € au Téléthon.

–          Géniaaaaaaal ! Rappelle moi combien tu as touché en bonus en Décembre ?

–          .

–          T’es une merde, c’est tout. T’es même pas foutu de mettre la table. Si aujourd’hui t’es blindé c’est grâce à papa. Il t’a calé dans une agence à une place que n’importe quel blaireau peut gérer. T’as pris 3 décisions en 5 ans, t’as eu de la chance, le reste du temps t’as cramé et t’avais 15 stagiaires qui faisaient ton taff. T’as aucun mérite. Même ta femme Miss Cocu 94 tu l’as eu avec ton blé. Tu as le mérite de t’entretenir dans une salle de sport à 15 barres l’année, et t’as envie de te taper ta coach sportive suédoise depuis que t’es mariée.

–          Je…et mes enfants ?

–          Tu veux vraiment que j’en parle ? Comment ils s’appellent ?

–          Il y a Marie…

–          Et ?

–          .

–          MAIS T’AS VU COMME T’ES NAZE ? T’en as que deux, que deux putain !

–          Si, Loïc !

–          Eric, il s’appelle Eric.

–          .

–          Le nom de ton grand-père,  celui qui a galéré pour qu’aujourd’hui tu puisses te la péter dans ton 300 m² place des Vosges. Il a fait comment pour devenir riche ?

–          Il a…il a…

–          Voilà, il a…et toi t’as pas encore…

–          Pourquoi tu me dis tout ça ?

–          Mais pour que t’ouvres les yeux ! Tu n’es rien, tu n’as jamais rien prouvé et tu joues un rôle ridicule devant une pléiade de connards tous plus pourris les uns que les autres. T’as eu ton bac dans une pochette surprise et encore vu les cours particuliers que t’as eu avec la moitié des profs du quartier latin, si tu l’avais pas décroché c’était le scandale de l’année. Réveille-toi, bouge ton cul musclé et serre-toi de ta greffe de cerveau !

–          Tu veux que je fasse quoi ?

–          Mais me demande pas ce que tu dois faire, réfléchis, cherche par toi-même. Agis seul pour une fois.

–          Tu penses que je devrais faire un voyage pour me découvrir ?

–          Ouaille, la première idée pas trop conne que tu me sors depuis 88.

–          J’aime bien Cassis, j’ai un pote qui a une villa là-bas.

–          .

–          Quoi ?

–          Tu préfères pas St Trop’ ?

–          Nan, St Trop’ c’est devenu naze.

–          Oui je comprends, Jean Roch toussa, pas facile pour une remise en question.

–          Ah non c’est pas pour ça, c’est pour…

–          NON, me dis pas, je ne veux pas savoir. Je ne veux pas être contaminé par ta connerite aigue.

–          Ma quoi ?

–          Tu sais qu’à la foire du trône, des gens paieraient pour te voir ?

 

Il y a plusieurs façons d’être con, mais le con choisit toujours la pire. [Frédéric Dard]

 

2 commentaires

  1. Donc en fait t’es un connard qui s’assume et qui a des amis casses couilles.

    Tu ne tires aucune conséquence de ton dialogue égotique, empêchant toute identification du tiers lecteur qui se donne déjà la peine de lire un article qui ne brille pas par son style. Dommage.

    Tu aurais pu te contenter d’une ligne finalement : « Regardez comme je suis un connard ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*