Conte de Printemps

– Ouhhh… Tu m’as fait décoller….Ben… Tu t’en vas ?

– Oui, je… faut que j’y aille…

– Déjà ?

– Non… enfin, si je… J’ai du boulot…

– Mais on a à peine pris le temps…

– Je sais… J’aimerais bien rester mais…

– Alors reste. S’il te plaît.

– Non franchement …

– Allez…

– Ecoute, c’est pas de ta faute. Toi, t’es bien, t’es nature…

– Tu me plantes, c’est ça ?

– Non mais non…

– Qu’est-ce qui te plait pas chez moi ?!

– Tu sais bien que c’est pas toi…. C’est… C’est la saison…  ça me perturbe.

– …

– T’es charmante, mignonne, irrésistible. Mais des comme toi, y en a partout. Je peux pas rester les bras croisés, tu comprends ?

– T’as eu ce que tu voulais. Maintenant, tu vas reprendre ta route, allez voir tes petites copines

– Arrête…

– Non mais vas-y puisqu’elles sont si nombreuses. Puisqu’on est toutes pareilles…

– Ce n’est pas ce que j’ai dit. Tu sais bien que c’est plus compliqué…

– Je t’ai donné ce que j’avais de plus précieux… Apparement, ça ne vaut pas grand chose.

– Tu crois pas que tu dramatises un peu ?

– Non… Je fléttris à vue d’oeil. Mais tout va bien,va voir les autres.

– Si ça peut t’aider, j’ai des copains qui…

– Tu crois vraiment que j’ai le coeur à ça ?

– Non mais…

– Allez, retire tes sales pattes, décolle maintenant…

– A ta place, j’en profiterais. La beauté, tu sais, ça ne dure qu’un temps…

– La dernière chose dont j’ai besoin, c’est d’un poète. Dégage !

http://crevettedoms.canalblog.com/

14 commentaires

  1. Je m’excuse d’emblée à Megaconnard.com de publier sans attendre… mais bon, le soleil, les fleurs, tout ça… si j’attends l’hiver, l’ambiance ne sera plus la même.

  2. Jme suis posée la question : à savoir si c’etait la fleur le mâle, et l’abeille la femelle.. ? Parce que dans ce cas, y’a incohérence quand tu parles d’appeler des copains pour la dépanner… Sauf si la/le fleur (ayé, jsuis perdue) aime se faire butiner par quelqu’un(e) du même sexe.
    Bref, vais allez faire la sieste moi.

  3. Hmm… je… ah bah non, je n’ai pas compris 🙂

    Pour moi, une fleur peut-être butinée par plusieurs abeilles (enfin, quand je les regarde dans mon jardin, c’est ce qu’elles ont l’air de faire mais peut-être est ce une tactique pour tromper l’ennemi et le parisien que je suis). Bien sûr, chacune son tour.

    Ou alors, c’est glauque.

  4. Ah ouais merde, j’croyais qu’ils étaient monogames eux, mais non ils font du « sexe convivial » à déterminisme social…un peu comme moi remarque!!!

  5. moietpersonnedautre > Et l’été ?

    Zoé> Si ça se trouve, les bonobos se prennent la tête comme personne…. du genre « j’ai couché avec Unetelle alors que c’était sa copine que je visais » ou « là, je tire mon coup mais c’est par politesse, en fait, elle me dégoûte » voire même « on est vraiment obligés de faire ça tout le temps partout devant tout le monde ? Et mon monde secret alors, mon intimité, tu y as penser »

    Bref, mieux vaut coucher avec un bonobos que de discuter avec. Surtout, quand on est un singe.

  6. Je ne sais pas s’ils baisent souvent mais en tout cas, ils se reproduisent dangereusement.

    Et puis, il faut du courage pour se prendre entre deux piques sans se faire empaler.

    Ou alors les pigeons sont des SM exhibitionnistes. Toutes ces piques sur les balcons, ça les excite.

    Bref, ils sont vraiment cons.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*