Peut-on coucher avec un con?

Par • 11 avr, 2011 • Catégorie: Tu sais pas quoi, Twittstory

pris sur canv.as

Par @coquillette67

J’ai dernièrement lu  un billet publié sur le site d’un con blogueur influent, qui nous présentait un mail qu’il aurait soi-disant reçu d’un anonyme et dont le titre, plein de bon goût était « peut-on coucher avec une grosse? » C’était gerbant charmant,  picaresque, et d’une grande délicatesse dans le choix des mots et de l’imagerie. Suite à cette lecture, je me suis posée la question, puisque le postulat du texte était de stratifier la population féminine  en catégories avec lesquelles on pourrait coucher ou non, s’il était possible pour une femme normalement constituée (grosses incluses) de coucher avec un con. Étudions la question de plus près:

Le con a tendance à classer les femmes comme d’autres des denrées alimentaires:  la grosse, la conne (le con a une nette propension à projeter sa propre connerie sur autrui, ce qui explique qu’il voit des cons partout. C’est hilarant), la blonde, la salope, la mal-baisée, la féministe hargneuse etc. Donc, si vous couchez avec le con, vous êtes complice d’encouragement à la classification.

Le con est psychorigide. Au lit, ça se ressent sur sa souplesse et sur ses performances. Il manque d’imagination et vous risquez de vous en prendre pour 10 ans de missionnaire sans remise de peine.

Le con est prétentieux. Si, pris d’un élan libidineux il vous embrasse en manquant vous arracher la moitié du cuir chevelu et que vous hurlez à la mort, il prend ça pour un cri d’extase et vous risquez de passer toutes vos lendemains de parties de jambes en l’air aux urgences.

Le con a des idées formidables sur tout et il entend les partager avec vous afin de vous faire vous pâmer d’admiration. Pendant le coït, il aura tendance à vous raconter comment il a investi en bourse et s’y est fait des couilles en or. Malheureusement pour lui, celles qu’il exhibe devant vous sont nettement plus molles. C’est sûrement du à une obscure loi de la transitivité. Ou du Karma.

Le con se pique d’écrire. Une fois qu’il vous a bien niquée utilisée à des fins uniquement luxurieuses, il ouvre un blog et relate ses ébats pathétiques olympiques en ne manquant jamais de préciser à quelle sous-catégorie vous appartenez (voir plus haut: la grosse, la conne etc.). Vous découvrirez donc avec ahurissement ravissement en parcourant le web tout le bien qu’il pense de vous.

En conclusion, je déconseille fortement le con comme partenaire sexuel, quitte a me faire traiter d’insupportable sectaire, raciste et discriminatrice.

clip presque en rapport

Marqué comme: , , , , ,

est anthropologue ès Proche-Orient, gaie divorcée, mère de turbulents ados qui la dépassent d'une bonne tête, psy en fin de diplôme, élevée à la banane et à l'ananas dans une ancienne colonie française d'Afrique de l’Ouest, polyglotte et troglodyte, écrit à ses heures perdues à propos de tous les cons, même ceux qu’elle adore, dont l'envahissante présence a uniquement pour but de l'aider à renforcer sa tendance naturelle au Zen.
Email à cet auteur | Tous les Articles par

48 Réponses »

  1. Tu t’es sentie viser ptdr ????? !!!!

  2. ça fait plaisir de voir ici que mry a les contradicteurs qu’il mérite…

  3. Ma pauvre coquillette, toutes les histoires qui peuvent bien t’arriver…
    En tout cas je suis rassuré j’ai toujours mes chances avec toi :)

  4. Ah j’ai compris tu as couché avec @Mry

    Contente de te lire :)

  5. @Comic sans ms: etonnement, je reagis aussi si on se paye la tete des noirs, des gays, et autres « categories » dont je ne fais pas partie. Reagir meme quand on est pas vise, ca s’appelle de l’empathie

  6. qu’avez-vous contre cette fameuse patisserie que l’on appelle « tête de nègre » ?
    oui je me paye la tête des noirs, et je n’en ai pas honte. et figurez-vous que ma boulangère est ravie de m’en vendre, et ce n’est pas pour autant une marchande d’esclaves !
    va t’il également falloir faire une croix sur la gourmandise en raison de votre petite guéguerre médiocre de blog à blog ?

  7. La « figure de style » qui consiste à barrer ce que l’on pense pour faire de l’ironie derrière me donne envie de foutre le feu à une auberge de jeunesse en ayant pris soin précédemment de condamner au fer à souder toutes les sorties de secours.

  8. @MRY patauge au fond de son slip comme un gros nougat dans un bol de merde, je le trouve choubidou, un brin naïf, il a tout ce qu’il faut pour me faire craquer, j’ai très envie de le cajoler avec mes amis de la luftwafwaf.

  9. c’est frais!
    tu peux nous faire la même avec l’ italien s’il te plait!!!

  10. J’adore !

  11. Je trouve que pour un hommage c’est un bel hommage, on reste dans le même cadre stupide et médiocre du texte d’origine.

  12. Devinette.

    Qui n’a rien d’autre à foutre que d’écrire sur les cons?
    La mal-baisée qui inconsciemment rêve qu’ils (les cons) la remarque.

    MAAAIS HEUUUUUUUUU !!

    Trop dur la vie quoi.

  13. Le commentaire de Moule…. mais on se marre sérieux
    ça en dit long sur le niveau du public fan de Mry

  14. @MARINE 2012: Quel rapport entre le nom d’une patisserie et un billet qui exprimait le degout que les grosses inspiraient a leur auteur? Je crois que ce style de commentaire est base sur un style qu’on appelle ‘la demagogie »/ Beau specimen

    @Jesuisunblog: Tu sais quoi? Tu as raison, c’est tellement galvaude que ca en perd toute originalite, c’est une figure de style trop imitee et je me suis laissee aller au mimetisme. Mea culpa

    @Zoe: on peut remplacer par ce qu’on veut, noir, italiens, mormons, chimpanzes et plus si affinites

    @Mry contente que ca t’ai plu

    @Snae: CQFD

    @Moule: Ecoutes, on fait ce qu’on peut et si mon billet peut m’aider a trouver un bon coup afin de mettre fin a des annees d’abstinence sexuelle, je suis prete a tout. et Moule en pseudo, c’est une invite?

    @Laure: Ouais hein, trop LOL la moule

  15. Coquillette, vous me semblez un peu idiote sur les bords.

    La pâtisserie s’appellant « tête de nègre » il s’agissait d’un trait d’humour en rapport avec votre commentaire qui parlait de se « payer la tête des noirs ».

    Dois-je vous faire un dessin ou avez-vous récupéré suffisamment de facultés malgré celles que vous avez utilisées (à jamais) pour pondre ce délicieux billet ?

  16. @MARINE 2012: Ce n’est qu’une impression tres chere, je crains fort que l’idiotie ne fasse pas partie de mes nombreux deficits. C’est juste qu’il est parfois difficile de faire la difference entre l’humour et le sarcasme. C’etait donc de l’humour, merci de cette precision, je prends note. Merci:-)

  17. @Le Monolecte : je suis entièrement d’accord

    Bravo à Coquillette pour son humour et son répondant, et surtout à Roxane pour son dou commentaire : j’adore !

    (je me permet juste de préciser que certains mecs à grosse bite savent super bien s’en servir en plus d’être des mecs biens ;) )

  18. Toutes choses égales par ailleurs, mieux vaut coucher avec des gens intelligents, ne serait-ce que parce qu’ils baisent autant avec leur corps qu’avec leur esprit et que c’est une expérience nettement plus complète qu’un pensum de ramonage bovin!

  19. Mry j’ai déjà couché avec lui plusieurs fois et rien à qu’à cause de lui je pourrais écrire un article du genre « pourquoi ne pas coucher avec les mecs qui ont une grosse bite ?» :

    - Il sont tellement obsédés par le seul cadeau que dame nature leur ait fait (pour le reste, c’est lamentable) que pendant le rapport, ils ne savent que matter leur engin et passent les ¾ du tps à se toucher la nouille en mimant Rocco. Et vas-y que je la regarde gonfler de long en large et en travers. « oh putain tu la veux ma grosse bite espèce de salope ?» (« oui oui » qu’il faut dire à ce moment « fuck fuck fuck me yeahh oh yeahhh »)… En réalité du rapport : pendant que lui se matte dans la glace et joue à l’acteur porno, j’ai pu faire trois manucures, lassée par tant de singeries …

    Les bitors sont éblouis par leur bite comme un homo l’est par une bite.
    Les femmes m’ont rien à voir dans leur sexualité (à part leur mère ?)…

    - Evidemment, les mecs à grosse bite cherchent de bonnes suceuses (comme tous les mecs) et adorent regarder leur sexe déformer la bouche de la partenaire sauf que les bittors, niveau lèche c’est zéro :
    Obsédés toute leur vie par leur grosse teub de perfomeur et convaincus que la taille suffit à faire jouir une fille, ils n’ont jamais travaillé ou ressenti l’autre: ils lèchent les meufs salement comme des sagouins et même on peut le dire : ils ne savent carrément pas lécher les chattes. On dirait à chaque fois une vieille serpillière qui passe et + ils s’appliquent + c’est lamentable.
    La grosse bite est une vraie mauvaise suceuse.

    En général du coup, la fille qui se tape Mry, apprend à zapper le cunni, lassée par cet homme sans conviction.

    (Secret de filles au passage : les bons misters pussy sont ceux qui ont une bite moyenne – et qui savent du coup compenser réellement leur « manque » par une dextérité hors pair du doigt et de la langue. Ils y mettent toutes leur vie, ça se sent et c’est trop bon).

    - Horreur malheur… Les grosses bites ne savent pas doigter non plus, soyons honnêtes : quand ils te touchent ils te crament la chatte tellement ils appuient lourdement, mal, durement et aux mauvais endroits la plupart du tps.
    Mister bitor ne connait rien au corps féminin et en général salope tout pour pouvoir vite fait (et mal fait) arriver à ce grand moment qu’il attend depuis le début et qui mettra enfin en scène de façon active sa grosse teub : la pénétration.

    - Regarder leur grosse bite bouger et s’activer hors et dedans du vagin, c’est leur trip. Et de se regarder pénétrer dans le miroir ça les fait jouir grave. Les grosses bites sont les spectateurs de leur bite en fait. Juste des spectateurs sexuels.
    A aucun moment les grosses bites n’entrent réellement dans la sexualité ni dans la sexualité de l’autre. Ils sont comme éternellement « derrière l’écran ». Du mauvais coté de la force.

    - Puis je vous passe les détails mais, si la fille commence à bouger un peu le bassin pour tenter de se faire jouir malgré tout, alors là c’est la cata : ça les excite tellement qu’ils éjaculent sur les reins aussi sec.

    La grosse bite n’a aucune tenue dans le temps, aucune originalité dans le mouvement ils miment leur porno non stop. Après ils te justifient ça en disant « J’ai pas pu me retenir, t’es un trop bon coup ». On dit « ok » mais on a compris au bout deux quelques coups le fond du problème…

    - Le pire de la grosse bite c’est qu’il se permet en plus quand il te pénètre de bouger de gauche à droite genre pour se donner l’impression de te défoncer un peu complètement. Autant le dire : c’est super désagréable sur le plan physio, ça fait éléphant dans un magasin de porcelaine. C’est lourd.

    Contrairement au mythe qu’on nous refourgue souvent : baiser avec une grosse bite c’est souvent très chiant. Et la taille ne garantit aucunement le plaisir des femmes.

    En fait, les mecs dotés d’une grosse bite ont une vraie culture phallocentrée et n’ont aucune culture ni appréhension de la sexualité féminine. Ils miment les filsm pornos en croyant être dans le bon chemin mais ce sont des zéros au lit avec les femmes.
    Avec un homo par contre, c’est certain, ils pourraient totalement s’épanouir et s’entendre.

    Et voilà ce que c’est que de partager le lit d’Mry.
    Sympa non ? Et après, en sus, ça fait faire des manière sur le cul des filles qui doit être petit mais pas trop. Blonde et yeux verts. Sur la nana qui doit avoir des gros seins si t’en as des petits etc car en plus la grosse bite a des prétentions et des aspirations d’esthètes qui joue à Barbie (plus qu’il ne sait faire jouir une vraie femme).

  20. @Roxanne: C’est excellent! Je ne saurais trop te conseiller d’en faire un post a part entiere ( et en plus, ca m’a fait comprendre DES CHOSES:-)

  21. @ Mélodie
    Présente les moi !

    @Coquillette
    Je n’ai pas de blog

  22. O putain le gros mongol (l’autre sur les grosses), Coquillette t’es cool :) , y’a des taches qui s’appellent marine2012 c’est la fête. O le mieux c’est de coucher avec un mec qu’est amoureux en fait (ben de toi tant qu’a faire) (m’enfin :) ) bon bisous :)

  23. J’adore Roxanne aussi !… Merci.

  24. Merci MRY je me demandais s’il fallait effacer ton nom du commentaire.
    Finalement c’est assez drôle cette histoire.

  25. Il me semble que le photographe qui a pris Mry en photo et nu ne confirme pas le pénis démentiel .
    Voila voila

  26. WOOOOOOOW… Ca fait une plombe que je ne suis pas allée sur le blog d’Mry et forcément la première note que j’ai lue est celle qui fait tant polémique et qui m’a amenée ici…
    Les gens calmez vous, je pense qu’il y a des problèmes plus graves dans le monde qui devraient déclencher des réactions comme celles-ci qu’un problème de grosses ( bites)… En lisant la note, celle de l’autre blog, je n’ai pu m’empêcher d’ouvrir la bouche en O à plusieurs reprises, peut-être ai-je même esquissé plusieurs sourires mais ça ne m’a pas plus chamboulée que ça… Je suis Noire et qu’est ce qu’on entend pas à propos de nous? Rhoooooo vous avez découvert aujourd’hui que le monde était cruel? Oui c’est la réalité,tout le monde n’est pas beau ou gentil, et quand vous rencontrez des personnes qui peuvent être blessantes, passez votre chemin… Cela dit, j’ai trouvé l’article particulièrement cynique mais sérieusement, je ne m’y serais pas tant attardée si je n’avais lu les commentaires d’INDIGNATION qui y faisaient suite. Respirez, c’est le printemps, grosse ou pas, le soleil a le pouvoir de nous transcender en allant à l’essentiel des jolies choses et non pas à nous faire broyer du Noir (d’ailleurs pourquoi toutes les expressions avec « noir » sont si négatives ;-) ))))))))))) ?
    Peace…
    E.

  27. Le commentaire de Roxanne est pas mal, mais il existe des publications scientifiques à ce sujet. http://bit.ly/fLAiJh

  28. Heureusement que j’en ai une toute petite parce sinon qu’est-ce que j’aurais pris…

  29. Afin d’apporter quelques précisions à propos du gros machin, un point de vue (féminin il n’est pas inutile de le souligner) sur la question: http://uncelibataugoutdenutella.com/2010/09/25/le-mythe-de-la-grosse-b/

    :-)

  30. Hi hi hi, on pourrait ouvrir dans ces commentaires un fil de discussion « mry est il un bon coup? »
    Avec le palmarès que sa réputation de gros kiki lui a permis de se faire dans la blogosphère féminine curieuse de voir la « bête », on aurait matière a alimenter rapidement les premieres contributions
    On comparerait ses pratiques et celles qui ne seraient pas dégoutées pourraient aller tester a nouveau le Monsieur pour voir s’il s’est amelioré.
    Et au bout d’un certain temps, on trancherait: « faut il condamner Mry a l’abstinence? »
    Si oui, on ferait ensuite des groupes facebook, des flashmobs et du Google bombing pour prévenir toute la population terrestre feminine de cette décision.
    Ca pourrait presque tenir de l’art contemporain, une telle performance.

  31. Il semble que la meilleure bite soit tout de même la bite amoureuse de moi (donc forcément intelligente), en dehors de toute considération de taille. J’ai même envie de dire : la bite romantique est une bite incomparablement meilleure et chavirante que la bite performeuse. Et je préférerai toujours un maladroit épris à un technicien désincarné.

  32. Sinon Je vois que « le con » fait toujours autant parler, les commentaires sont biens [si,si] le texte est parfait :) je sens que je vais revenir plus souvent sur ce blog.

    ah et j’ai adoré : «  »vous risquez de vous en prendre pour 10 ans de missionnaire sans remise de peine. »" (un vrai cauchemar)

    PS: Je vole voir le blog de certains de tes locuteurs

  33. J’ai lu l’article d’origine pour comprendre la réponse, le racisme anti-gros est un racisme comme les autres et c’est plutôt indulgent de le traiter de con… Il semble que le rédacteur de cet article ait des problèmes avec les femmes beaucoup plus lourds!

  34. Roxanne: j’adooooore ce que tu as écrit! Tu devrais écrire un blog.

  35. Ben je vais y penser, c’est vrai que ça doit être marrant d’écrire un blog. Là je réecris le com’ pour le rendre plus drôle. Peut-être Mry va accepter de le publier sur son blog ? Au nom de la liberté d’expression… LOL.

    Mry j’ai déjà couché avec lui plusieurs fois et rien à qu’à cause de lui je pourrais écrire un article du genre « pourquoi ne pas coucher avec les mecs qui ont une grosse bite ?» :
    - Il sont tellement obsédés par le seul cadeau que dame nature leur a fait (pour le reste, c’est souvent lamentable) que pendant le rapport, ils ne savent que matter leur engin et passent les ¾ du tps à se toucher la nouille en mimant Rocco. Et vas-y que je la regarde gonfler de long en large et en travers. « oh putain tu la veux ma grosse bite espèce de salope ?» (« oui oui » qu’il faut dire à ce moment là « fuck fuck fuck me, yeahh, oh yeahhh »)… En réalité du rapport : pendant que lui se matte dans la glace et joue à l’acteur porno qui s’y croit, j’ai pu faire trois manucures, lassée par tant de singeries… Avec Mry, j’ai compris pourquoi les actrices porno ont toujours les ongles archi élaborés.
    - Bien sur, malgré leur différence de taille, les mecs à grosse bite restent des mecs ordinaires et comme tous les mecs ordinaires : eux aussi cherchent de bonnes suceuses. Schmouing schuimg…Sluuurp… Sluuurp « Tu l’aimes hein, grosse salope ? » (Là, faut surtout pas répondre en paroles mais en langage sourd-muet de grosse salope. Donc, pour signifier « oui », enfoncez un peu plus la bite de Bittor dans votre gorge et accélérez la cadence genre « j’en veux hum c’est bon une bonne grosse bite». Puis, si possible, essayez d’avoir des larmes qui perlent au coin des yeux, le teint qui vire un peu rouge et le maquillage qui coule. Bittor adore constater que sa bite est tellement grosse qu’elle vous étouffe. Vous voir crever en direct, c’est sa manière à lui de mesurer la chance qu’il a de faire parti du club des 22 cm et plus. Enfin, si vous voulez lui faire plaisir, pour varier la chorégraphie (et aussi pour reprendre du souffle), lâchez d’un coup sa perche puis crachotez un peu genre « Ohhh, je suis une pauvre petite pucelle qui se meurt devant tant de grosseur ». Bref, toussez, suffoquez. Ça lui rappellera trop son moment préféré dans les pornos dont il se gave, il va adorer. Bittor a des joies simples et clichées, ça serait dommage de l’en priver.
    (…)

  36. Tiens, le second volet, les questions : http://mry.blogs.com/les_instants_emery/2011/04/coucher-avec-une-grosse.html

  37. Perso je m’en fous de ce faux débat.
    Le niveau est tellement bas qu’on peut même pas parler de débat.
    Quand je lis une fille sur ton blog qui ose dire « qu’être gros n’a jamais été beau » je me dis que la nana a été capable d’arriver à son âge sans lire un seul livre d’Histoire ou d’histoire de l’art.
    Le gros a été très longtemps LE critère de beauté extrême et il le reviendra un jour.

    A quoi on reconnait qu’une fille est sublime et que sa beauté dépasse largement la moyenne ?
    Faite lui prendre du poids et si elle reste sublime malgré tout, c’est qu’elle porte en elle la Beauté avec un grand B.
    Celle que peu de filles possèdent.

    La plupart des filles « belles » aujourd’hui sont des fake. Elles ne sont « belles » que parce qu’elles sont minces. Elles jouent même sur ce critère là pour leurrer les gens.

    Mais tu leur fais prendre 20 kilos et tu découvres à quel point elles sont en fait ordinaires voir même moches. Leur beauté ne tenait réellement qu’à leur minceur et à rien d’autre.
    Sur les défilés y’en a pleins des comme ça. Et dans la vie réelle aussi.
    Seule les vraies beautés peuvent passer l’épreuve du gras avec grâce. Et elles sont vraiment pas nombreuses.
    C’est LE critère réel.

    Voilà ce que m’a dit un jour un esthète et il avait raison.

    Pour le reste Susie Orbach a fait le travail de réflexion, le gras et le gros sont évidement une pure subversion dans nos sociétés fasciste et patriarcales et souvent les filles grosses portent en elles, même malgré elles, une révolte profonde et de l’insoumission.
    http://www.amazon.com/Fat-Feminist-Issue-Susie-Orbach/dp/0883659875

    Mais el débat en pourra jamais s’élever car ici c’est Paris et Paris est une ville d’anorexiques mentales. Quand on voyage et qu’on vit ailleurs on s’en rend profondément compte.

  38. @Roxanne, tu as tellement raison. De plus ecrire un tel billet demontre le miserabilisme erotique de son auteur. Car le sexe et l’attirance sont dans la tete, et l’apparence physique a peu a y voir en realite, sinon pourquoi telle personne nous attirerait et pas telle autre ( entre deux style d’aspect semblable). Je te precise cependant que je ne vis ni a Paris ni meme en France mais en Orient, ou les femmes bien en chair sont encore jugees attirantes et legitimes, malgre le fait que les canons de la societe occidentale nous rattrapent et que nous ayons de plus en plus d’adolescentes anorexiques

  39. Tu vis dans quel pays ?

  40. ok

  41. @ROXANNE: En Terre Promise ( a a peu pres tout le monde, ce qui fait qu’on se tape joyeusement sur la gueule depuis pres de 100 ans:-)

  42. Moins de cent ans…. Avant les années 60 et k. c’était quand même plus cool.
    C

  43. :)

  44. @roxanne peut tu nous donner un email qui marche stp ?
    dtc@megaconnard.com

  45. @Roxanne celui que je connais, je le garde pour moi ^^

  46. Roxane : j’ai beaucoup aimé ton dernier commentaire ! Je n’y avais jamais pensé mais tu as tout à fait raison !

    « A quoi on reconnait qu’une fille est sublime et que sa beauté dépasse largement la moyenne ?
    Faite lui prendre du poids et si elle reste sublime malgré tout, c’est qu’elle porte en elle la Beauté avec un grand B.
    Celle que peu de filles possèdent. »

  47. @mélodie
    Ah ben dans ce cas moi, je te donnerai pas les mails des deux supers que je connais….

    @les fpq ;-)

    @mégaconnard je t’ai envoyé un mail mais j’ai compris : en fait ici c’est communautaire et on peu écrire des articles, j’avais pas saisi sur le coup.

  48. Le pauvre mry … il doit s’en mordre la bite…. oh pardon les doigts!

Laisser un Commentaire

*

Twitter Users