Dis papa redis moi à quoi ça ressemblerait une réunion de pédophiles

Bonjour à tous pour ce nouveau colloque de pédophile. Malheureusement nos rangs se sont énormément clairsemés depuis notre dernière réunion puisque, laissez-moi compter, nous nous retrouvons à quatre aujourd’hui.
En effet, depuis notre dernier colloque, dix d’entre nous ont été arrêtés et six sont actuellement en fuite car recherchés par Interpol. Ces récents évènements nous poussant vers un peu plus de discrétion, clandestinité diront certains, je vous demanderai de ne pas faire trop de bruit : cette maternelle est déserte pendant les vacances scolaires mais le quartier est habité. Il serait dommage d’écourter cette réunion à cause d’une arrivée subite de la police.

Alors l’objectif de ce rendez-vous sera unique et tournera autour d’un seul point : comment dédiaboliser la pédophilie au sein de cette société puritaine ? Oui comment ? Et ? Et ? Heu Roman qu’est-ce que tu es en train de faire ?
– Rha rha, ben ça se voit pas ? Rha rha, y’a trop d’ondes positives dans cet endroit. Ça m’excite de savoir que des enfants sont venus ici… Rha, rha alors j’en profite.
– Eh ! Stop, une autre fois, c’est pas la pause clope là. Alors tu remets ta cigarette dans ton pantalon. Putain, on est là pour bosser les mecs ! Et après, vous allez vous plaindre qu’on n’est pas respecté. Tu nous rejoues encore une fois la main tremblotante sur le cigare, je te fume Roman ! Tu entends !?

Alors qu’est-ce que je disais ? Ah oui, trouver des réponses nous permettrait ainsi de pouvoir vivre notre amour sans crainte de se faire montrer du doigt ou, pire, enfermé.
Histoire de donner un petit côté festif à ce petit comité, j’ai réuni vos suggestions que vous avez rédigées anonymement dans cette boîte.
Alors une main pas trop innocente, puisque c’est la mienne, va retirer une boule de ce chapeau. Ça va, je déconne. Je sais qu’il n’y a pas de boules et de chapeau. Bon, fermez vos gueules, vous m’énervez. Alors première de vos suggestions. Je lis. « Faire porter une fausse barbe à notre jeune amoureux… » Qui est-ce qui a écrit ça ?
– C’est moi
– …
– Quoi, qu’est-ce qu’il y a ? Vous aviez dit que toutes les suggestions étaient admises et que…
– JUSTE, tais-toi.
– …
– Voilà. J’avais besoin d’un peu de silence pour te parler calmement. Heu dis-moi quel âge as-tu Jean-Pierre ?
– Mais je..
TEUH TEUH quel âge as-tu ? Réponds-moi ou je te défonce la gueule avec la chaise !
– 53 ans
– Dis-moi Jean-Pierre, tu as attendu cet âge là pour être aussi bête ou tu développes ce talent tous les jours ?
– Mais..
– NON, c’est une question sans réponse. Et qui dit question sans réponse dit : ferme-la. Tu as de la chance qu’on soit une espèce très recherchée parce que toi je t’aurais descendu. Et tant pis pour la prison. ASSIEDS-TOI maintenant !

Bon, ok. Autre suggestion. J’espère qu’elle n’est pas aussi bête que la précédente sinon je sens que cette fin de journée va être aussi sanglante qu’un dépucelage d’adolescentes. Alors je lis: « Abaisser l’âge de la majorité sexuelle » Ah pas mal, ça. Pas mal du tout. Il est où le génie ?
– J’suis là chef
– Noon très bonne idée.
– Merci
– Tu es venu avec Jean-Pierre ?
– Oui. Mais comment le savez-vous ?
– Une intuition. Et vous n’auriez pas un lien de parenté par-hasard ? Je sens comme une ressemblance.
– Heu oui, c’est mon père ET frère.
– Aaah.. c’est intéressant ! Très intéressant. Attendez, ne dites rien. Vous êtes lillois vous ?
– Waouh, impressionnant. Mais comment le savez-vous ?
– Toujours mon intuition. Bon, revenons à cette idée. Cette fameuse idée. Alors, oui, descendre l’âge de la majorité. Et tu pensais à quel âge mon petit bonhomme ?
– 12 ans
– Oui. En même temps… Mais dis-moi mon petit bonhomme, comment fais-tu pour y arriver ? Tu as des amis au sein de l’Assemblée ? Attention, je ne parle pas de Frédéric Mitterand. Je te parle de député acquis à notre cause prêt à faire voter ce genre de loi.
– Eh ben… Non personne
– Ah. Ok. Heu dégage.
– Quoi ?
– Jean-Pierre, dégage-le ou tu vas perdre ton fils ET frère dans la même journée.

J’en ai marre. Bon ben vu que les deux dégénérés sont partis, il ne reste que le gros pervers et moi. Allez réunion terminée. Marre. Tant pis. On se fera gauler et pis c’est tout. Monde de merde.

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*