Le temps des volutes

Un petit dernier ?

– Non, non, faut qu’on y aille. Adrienne nous attend et c’est moi qu’ai la viande…

– Oh, ça va, c’est pas un dernier qui va te retarder.

– … Un tout petit, alors…

– Et le petit, qu’est ce qui bois ?

– Remets-y une limonade. Et des pistaches aussi, tiens.

Le patron sert tout le monde. Le petit regarde son père qui s’en allume une.

– Et bah alors ?

– Laisse Paulo…

– Non je laisse pas… Qu’est ce qu’on dit ??

– Merci m’sieur…

– Merci, Georges !

– Merci Georges…

– « Merci m’sieur », lui… C’est quand même pas un étranger, tout de même…

– Mais laisse donc, il est dans ses pensées…

– Il rêvasse, oui… Non mais des fois…

– A son âge, il a le droit, non ?

– Des droits, des droits… J’t’en foutrai des droits…

Le père tire sur sa cigarette. L’enfant regarde la tête de cheval se transformer en dragon.

– Le droit d’obéir, oui. C’est ça, l’éducation…

Le dragon fonce vers la sortie. La bouche qui le suit va le dévorer d’un coup.

– Quand j’avais son âge, c’était tatanes et compagnie. Le père, c’était pas un tendre mais au moins, on filait doux.

La Bouche s’ouvre, devient une danseuse qui se cogne au plafond.

–  Regarde-le là… Dans la lune… Comme d’habitude

Nouveau nuage. Une mouche vient s’y perdre. Un cumulus senteur brune. Gitane ? Gauloise ? Ricard sûrement.

–  J’te jure, ça nous promet un bel avenir…

Clope au bec, il s’ouvre une pistache. Son fils observe. Derrière la fumée, c’est une famille de signaux qui se suit à la file indienne.

– Des fois, c’est à se demander… Chez nous, on n’est pas comme ça…

Un serpent remonte vers la tribu. Il va vite, il dévore les plus petits.

– ça viendrait de ta femme, alors ?

Le père hausse les épaules. La cigarette chauffe. Encore un peu et la fumée sortira des oreilles.

– ça se pourrait… Du moment que ça vient pas du facteur… M’enfin, pour les gênes, c’est sûr, c’est pas complètement moi.

Au départ de la bouche, Loriega, casaque blanche suivi de près par Chiquito, casaque blanche en plus clair, Chiquito qui double, Chiquito qui… ah la la, accident, Loriega et Chiquito ne font plus qu’un, c’est un terrible drame qui se joue  et ils se cognent sur le pla…

– Regarde le. Des fois, je me demande ce qu’il a dans la tête.

– Bah, il se fait des films

– Des films de quoi, tu penses ?

– Des films, j’en sais rien… Qu’est ce que tu regardes le soir ?

– Oh bah bravo, maintenant t’insinues.

– Rien du tout, c’est toi qui dit…

Dernière bouffée. Un fantôme fait une grimace de terreur.

– Bon… c’est pas tout ça…

Le père écrase sa tige, termine son verre. La grimace devient sourire.

– Tu termines ?

L’enfant boit d’un coup sa limonade tiède.

– T’en veux pas un dernier ?

– Toi, tu pousses…

– Je pousse à rien, je te demande.

– Tu pousses dans les rosiers, oui…

Dans le cendrier, les restes dansent en attendant la fin. Dernière cérémonie avant l’extinction des feux.

– Allez, sers-en un…  Mais rapide, hein, on n’a pas tout le midi.

– Et le petit, qu’est ce qui reprend ?

– Bah, comme d’habitude. Mais change la paille, elle est toute mordue.

Le père s’en allume une nouvelle. Le spectacle peut reprendre un instant, le temps de faire passer la boisson…

http://crevettedoms.canalblog.com/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*