Je sors avec Liv Tyler, mais CHUT

  • Ce soir j’ai rendez-vous avec Liv Tyler, je suis très content.

  • Bien sûr Maurice, et moi j’ai une partie de tennis ballon avec Zidane.

  • Ah c’est chouette ça, tu lui diras merci pour 98.

  • NON mais ce n’est pas vrai, comme ton rencart avec Liv Tyler.

  • Si c’est vrai.

  • Pourquoi ne me crois tu jamais ?

  • MAIS PARCE QUE MAURICE….parce que…la dernière fois tu m’as dit que tu devais donner un cours de chimie à Einstein.

  • Oui…je t’avais menti.

  • BIEN SUR, il est mort Einstein.

  • Ah bon ?

  • NAN mais là ce soir c’est pour de vrai, je vois vraiment Liv.

  • Explique moi comment as-tu fait ?

  • Je buvais un verre au PMU de la rue de Belleville, tu sais celui qui est tout en bas, au croisement de…

  • Oui Maurice, je vois où il est.

  • Et bien je buvais un demi, entre deux petites parties de Rapido et elle s’est assise à côté de moi.

  • C’est clair, tu te fous de ma gueule Maurice, Liv Tyler vient s’asseoir à côté de toi pendant que tu bois une bière dans un PMU du XXe.

  • Exactement.

  • MAIS POURQUOI TU TE FAIS DU MAL MAURICE ?

  • Mais je te promets, ensuite elle m’a offert un Perroquet.

  • ???

  • Pas l’animal, un perroquet c’est un Ricard que tu mélanges avec …

  • Elle t’a offert un Ricard ? MAIS REVEILLEUH TOI MAURICE !

  • Je lui ai dit ok, mais le prochain il est pour moi.

 

Ma main caressa sa joue avec un léger bruit de claquement.

 

 

  • Mais pourquoi m’as tu frappé ? T’es malade ?

  • Mais réveille toi Maurice, tu fabules ! Tu lui as dit que « le prochain Ricard était pour toi » à Liv Tyler dans un PMU de Belleville. Mais t’es complètement débile, tu m’aurais dit que Régine est devenue Miss Univers, je l’aurais avalé plus facilement.

  • Elle est pas si moche que ça Régine, enfin ma mère l’aime bien.

  • MAIS JE M’EN FOUS DE TA DARONE MAURICE, JE M’EN FOUS !

  • Pardon.

  • On papote on papote mais elle ne va pas tarder à arriver, sois courtois s’il te plaît.

  • MAIS PESONNE NE VA ARRIVER.

 

Une femme de 40 ans, un peu enveloppée, avec quelques « jolies ? » taches de rousseur et un tatouage de mouton sur l’épaule s’approche de Maurice et lui fait une bise un peu olé olé.

 

Elle se tourne vers moi, me sourit, et me dit avec une légère voix suave :

 


  • Enchantée, je suis Liv !

  • AH VOILA, ELLE EST GROSSE ET ROUSSE, JE LE SAVAIS.

  • Un perroquet ?

6 commentaires

  1. Une coquille ça va, plusieurs c’est signe d’un vrai problème avec l’orthographe mais passons et allons dans le fond du propos. Qu’attendez-vous avec un tel billet ? Écrivez-vous pour vous même ou pour ceux qui échouent ici après que vous ayez posté 3 tweets qui annonçait un texte révolutionnaire. 3 tweets en 15 minutes le laissait supposer en tout cas. Et que trouve-t-on ? Rien. Un billet mal écrit, prétentieux, digne d’un élève de cm2. On ne m’y reprendra pas et cela m’apprendra à croire que l’auto-promotion à l’excès est digne de qualité. C’est le contraire. Ce texte est tout bonnement affligeant. Remplaçons le nom de Megaconnard par megamediocre, ce serait plus juste.

  2. Je me suis toutours demandé pourquoi les gens qui n’aiment pas les textes en font 10 tonnes alors qu’ils pourraient passer leur chemin tranquillement sans pour antant dénigrer le créateur du site. Faudrait peut-être créer une rubrique utraconnard…

    Bisous à Liv <3

    JDK Don't Worry Be Happy !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*