Téléachetons une milice de quartier

crevette

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

– Amis de Mégaconnard, bonjour…

– ‘Lut

– Je suis Fred et voici mon ami Jim…

– Je crois que c’est l’inverse, Jim…

– Si nous sommes là, en pleine été caniculaire, c’est parce nous avons un sujet brûlant à aborder…

– Un sujet chaud bouillant, même…

– Parce que notre vie quotidienne peut facilement devenir un enfer si on n’y fait pas gaffe…

– Surtout que ça peut arriver à n’importe qui, Jim….

– Ce problème, on le connaît tous. Vous, moi et d’autres, on a tous eu à affronter ces petits enfants mignons dont on ne se méfie pas. Alors bien sûr, au début, on les croit inoffensifs…

 

baby

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Spécimen de bébé dont on se méfie pas

– Carrément craquant, même. Je te lui croquerai la bouille, des poutous que je lui ferais même…

–  Et c’est là que le bas blesse….

– le bât, Jim…

– Un truc que la nature connaît bien, c’est l’évolution. Et ces bébés grandissent, leur regard devient torve, ils se donnent des airs, ils vont même jusqu’à soutenir notre regard…

35558332_p

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le même bébé, quelques semaines plus tard

– Et surtout, ils se mettent en bande…

– Et c’est là, que le bas blesse…

– Le bas n’a rien à faire là-dedans, Jim…

35558600_p

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ces anciens bébés qui foutent les chocottes dans les rues

– Ils terrorisent nos vieilles, dévalisent nos banques, dégradent nos quartiers. Ils ne sont que bruits et fureurs. Impossible de sortir le soir sans tomber sur eux. Et pas question de regarder Une Famille en Or tranquillement. Ils font vrombir les moteurs à tue tête. Et vas y qu’on s’entend plus chez soi…

crevette

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

– C’est devenu un vrai enfer, Jim….

– Heureusement, Fred. A tout problème, il y a une solution… Vous allez retrouver la paix., c’est moi qui vous le dis. Votre petite dame va enfin ressortir  de chez elle sans s’inquiéter. Peut-être même profiterez-vous ensemble  d’un clair de lune pour découvrir la terrasse d’un restaurant romantique sans jamais penser à l’insécurité ambiante. Et alors, pris dans le bain de l’amour, vous retournerez chez vous pour accomplir votre devoir conjugal sans craindre désormais que des jeunes matent au fenêtre. Et là, pris par la fougue et la retenue, vous lui arracherez ses vêtements avec les…

– Hum, Jim… Quand même, c’est fortiche. Dîtes-moi en plus..

– Patience, poulain. Cette solution c’est

LA MILICE DE QUARTIER

lone_ranger_and_tonto

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

– Parce qu’y en a marre de se laisser emmerder par des jeunes qui font de la musique jusqu’à tard ; parce que ça va bien les rastaquouères qui vous tutoient dans la rue sous prétexte qu’il leur faut dix centimes pour acheter un paquet ; parce personne n’a été tolérant avec nous quand on était jeune alors y a pas de raison, la milice de quartier est LA vraie solution pour clouer le bec à tous ces marginaux que les parents sont infoutus de garder de chez eux alors qu’ils seraient bien mieux devant le Juste Prix qu’à trainer dans les rues à terroriser les gens honnêtes à l’heure où tout le monde rentre chez soi d’un pas guilleret…

pols_feature_11805

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La milice de quartier va leur botter le cul, ça va pas faire un pli

– ça c’est envoyé, Jim…

– Alors bien sûr, c’est pas gratuit. Mais je veux dire, tout a un prix non ?

– Chuis entièrement d’accord. D’ailleurs regardons ce reportage qui va tout vous expliquer…

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour la St Valentin, vous avez décidé d’offrir à votre bien-aimée une milice de quartier qui lui permettra de gambader librement dans les rues de la ville qu’elle redoutait jusqu’ici. Quel bon choix. Un choix d’amour, assurément.

La milice de quartier, c’est l’assurance d’un monde libre et dénué de toute agressivité au quotidien. Mais d’abord, voyons de quoi elle se constitue.

35555236_p

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Hop, hop et encore hop

La milice de quartier, c’est d’abord des hommes et des femmes (enfin une femme selon le quota) qui mettent leurs compétences au service de la communauté. Ces corps virils et sveltes s’entrainent jour et nuit pour se donner une impressionnante musculature qui montrera d’emblée au jeune qu’il ferait mieux de filer doux s’il ne veut être mis de force  sur le droit chemin. Le milicien(ne) a un régime très stricte qui lui permet d’avoir le muscle saillant, toujours prêt à infliger au mécréant la correction qu’il mérite.

 

35555201_p

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Milicien, vue de coupe

Bien entendu, la milice, ce n’est pas que de la force. Nos équipes connaissent et maitrisent les langages  d’aujourd’hui et peuvent aisément entrer en communication avec une bande de jeunes. Ils connaissent leurs codes, pratiquent leurs habitudes, savent où ils se terrent et peuvent ainsi infiltrer leur groupe sans jamais se faire repérer.

 

guerriersb

 

 

 

 

 

 

 

Nos miliciens infiltrés dans le dur monde de la réalité de la rue

Voici quelques expressions qu’il est bon de connaître avant de pratiquer le jeune :

– Tu me respectes, je te respecte

– Vas-y lâche moi, j’te dis…

– ‘Spèce de Boloss, va.

– Grave, c’est clair…

– C’est clair, grave…

L’expérience et le savoir faire est le point névralgique capital au sein d’une milice. C’est pourquoi, nous pratiquons le jeune depuis 1885, date où la première bande terrorisa le premier quartier sensible.

 

08

 

 

 

 

 

 

 

 

Bande de jeunes infiltrés par notre équipe (reconnaissable à leur moustache)

Aussi, vous pouvez optez les yeux fermés pour une milice de quartier. Vous ferez plaisir à votre compagne. Et puis, ça changera des bagues moches dont elle ne sait que foutre.

Si vous le souhaitez, vous pouvez vous aussi intégrer nos équipe, surtout si vous avez besoin de faire un rien d’exercice pour garder la forme.

35555529_p

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Before la milice, After le quartier

Avec la milice, les jeunes vont enfin reprendre le goût des loisirs sains et équilibrés. Et votre quartier rayonnera d’un jour nouveau où tout le monde pourra enfin vivre des jours heureux.

z039_45554happy_days_posters

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

– Convaincu, Jim ?

– Moi, c’est toujours Fred, Jim…

– Si vous aussi vous souhaitez faire un beau cadeau à votre dulcinée, n’hésitez pas. La milice de quartier c’est le top des tops pour les émoustiller…

– Wow, Jim, tu t’avances un peu, non ?

– Tous ces muscles saillants qui ondulent pour faire revenir l’ordre, les femmes adorent. Je peux te l’assurer, elles craquent comme des biscottes…

– Et quand elles craquent, elles ont des idées…

– Et avec ces idées, on retrouve le bonheur.

– Je te le fais pas dire…

– C’était Jim et Fred en direct de Mégaconnard. A très bientôt pour de nouveaux conseils qui vont révolutionner votre vie.

– ‘lut..

crevette

 

 

 

 

 

 

http://crevettedoms.canalblog.com/

3 commentaires

  1. RANX tu as tout compris : PEDAGOGIE!!!
    Ta façon d’exposer les choses terribles qui font bien flippées sur un ton humoristique juste ce qu’il faut, est parfait.
    Prenez en de la graine!

  2. mais comment peut on en arriver là en restant assis debout couché ? c’est ça que je me demande…à moins de fermer les yeux en gueulant d’ouvrir les yeux et la porte du rire et du pleurer…ces photos sont à peu près magiques en fait 🙂

  3. Miss Precious > Merci, je m’incline devant autant de compliments.

    Thor > Les photos sont extrêmement magiques. Et Jim et Fred sont des experts pour vendre le meilleur aux consommateurs qui ne demandent rien.

    En tout cas, merci à vous deux, j’en ai chié pour la mise en page mais ça en valait la peine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*