L’avenir de l’homme passera par l’aquatube™

Il faut arrêter de se mentir : les gens qui disent ne pas avoir la télé ne font pas que lutter contre une société consumériste en pointant du doigt l’inutilité du petit écran pour un esprit brillant et éclairé. Non contents de mettre en valeur des idées politico-rebelles, ils se permettent de dénigrer la moindre personne assumant le fait de regarder la TV. Quelle classe, devant un « je ne regarde pas la télé », quel trait d’esprit fulgurant l’audience et nous réduisant à l’état d’ignorant, de paysan, de sous-homme. Le bon aryen me coupe net l’envie de me la ramener. Cette guerre n’est pas la mienne.

Mais ce que le bobo (ça y est, le mot est lancé) ne peut ignorer, c’est le sens que la société de consommation est en train de donner au quotidien du ménage.

http://www.youtube.com/watch?v=7i0An0hwxgI

Léa est la connasse de service. C’est soit la coloc qui assume tous les écarts de ses colocs homme, soit la pov’ femme qui assume tout le ménage dans le foyer du jeune couple. Et cette fois, Léa n’aura pas à se bouger le derche pour jeter un bout de carton. Alors Léa est contente, elle peut vaquer à ses occupations de connasse.

La révolution ici se découpe en deux temps. Le premier, c’est que OUI, la société est misogyne, mais la société est polie et ne l’avoue que peu de fois. En pub en revanche, on n’hésite pas à y aller franco dans les clichés. Ça fait toujours du bien de voir que cette pratique existe toujours en 2011.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Parce que même si tout acte de misogynie est systématiquement pris comme un cliché, ce qu’il faut le dire, là on parle du vécu, du quotidien de la Léa qui existe chez toutes les ménagères. On parle d’un historique lourd autour de la lutte pour le droit des femmes, lutte toujours présente aujourd’hui. Les hommes c’est sale et ça nettoie pas, et surtout, SURTOUT, ça jette pas les cartons de PQ dans la poubelle. Non, ça préfère les laisser s’accumuler quelque part dans un coin de chiotte. Ne MENTEZ PAS : ça arrive à tout être normalement burné.

J’imagine les gars du laboratoire R&D de chez Lotus qui se sont fumé le cerveau pour pondre une idée pareille :

  • bon les gars, il faut trouver une idée qui déchire là : qu’est ce qu’on peut faire pour améliorer nos produits ?
  • tu veux dire le PQ ? sérieusement ? non mais on a tout fait là mec : plusieurs épaisseurs, parfumé, coloré… tu veux quoi encore ? du PQ bluetooth ?
  • VOILA je veux de l’idée, de l’innovant, utile ou pas il faut qu’on se démarque, faut gagner des parts de marché les mecs !
  • non mais je déconnais pour le bluetooth… c’est pas demain qu’on verra les gens se torcher à distance… enfin remarque un GPS sur le PQ ? non oubliez…
  • bon qu’est ce qu’on a d’autre ?
  • je pense qu’il faut repenser au produit lui-même, et le rendre meilleur, plus proche de nos clients. Qu’est ce qu’on a là ? Du papier, autour d’un carton…
  • TRES BONNE IDEE ça ! (il se lève et bave un peu) on n’a rien fait avec ce putain de carton !!! On pourrait le décorer ? Le transformer en parfum de chiottes ? Allez donnez moi ce que vous avez là !
  • Ba euh… mettre une surprise dedans ?
  • Vous déconnez ? Ca va faire kiffer le consommateur ça ?
  • Ca pourra toujours le faire pour une gamme spécial gamins
  • Prévu pour 2013 ça Thierry, ne l’oubliez pas
  • Oui… OH mais attendez, j’ai trouvé ! et si on pouvait faire en sorte de tout jeter ? papier ET carton compris ? on a toujours tendance à laisser le carton à l’exterieur, ça serait plus pratique de le jeter non ?
  • GE-NIAL PUTAIN LES GARS ON Y VA ON DONNE TOUT, ON VA FAIRE UN CARTON* !! AHAHAH !

Je les imagine dans leur soirée orgiaque après la sortie du premier prototype de carton jetable. Ils ont du se sentir comme Steve Jobs tiens. Mais ils tenaient quelque chose qui méritait une keynote : ils marqueront une génération.

Dans la société du tout jetable et du bien-être, l’aquatube™ est une révolution. L’aquatube™ est la chose dont nos enfants ne pourront pas se passer. On pourra les entendre dire « SERIEUX ? VOUS POUVIEZ PAS JETER LE CARTON DANS LES TOILETTES ? CA CRAINT ! » du haut de leur 15 ans et demi (fort utile pour les adolescents d’ailleurs le PQ. cf jailbait).

Car voici enfin la révolution temps 2 : l’auteur du méfait et le principal intéréssé, j’ai nommé l’homme moyen. L’homme moyen est confronté à plusieurs dilemmes :

  1. il fait souvent caca. Fait biologique incontestable qui l’oblige à user du PQ abondamment en moyenne 1 fois par jour
  2. de fait, il est statistiquement le plus à-même de finir un rouleau dudit PQ
  3. il est flemmard
  4. sa copine n’a pas mis de mini poubelle dans les toilettes (pourtant typique d’une nana ça)
  5. variante : il n’ose pas ouvrir la mini poubelle des toilettes (à juste titre)
  6. il n’a pas envie de mettre un carton de PQ dans ses poches, ni de le porter jusqu’à la cuisine, donc il le laisse nonchalamment dans un coin des toilettes
  7. il se fait bien évidemment engueuler par Léa, ou sa copine, voire les deux
  8. variante : il passe pour un sale auprès de ses ami(e)s

L’homme moderne est souvent pris entre sa nature et les attentes de ses tiers. Il est ici à défaut car :

  • il est très dur pour lui de faire les efforts nécessaires pour satisfaire les attentes du monde sur le carton de PQ
  • il va se faire engueuler pour ça, et ça le fait royalement chier (ce qui le fera inévitablement retourner aux toilettes lol*)

Les plus courageux arriveront à lutter contre leur nature et ne pas se faire engueuler, mais ils sont rares. Pour le commun des hommes mortels, ça va inévitablement se finir en réprimandes désagréables.

Et la révolution est là : nous n’avons plus besoin de choisir. La terreur de la mini-poubelle, la brimade de l’engueulade, la longueur nous séparant de la cuisine… FINI. On jette le tube en faux carton, et c’est fini.

Alors merci Lotus pour cette belle invention qui me permettra de vivre une vie sans compromis.

*je dédie ces blagues à Gotlib

Un commentaire

Répondre à stadja Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*