[EXCLUSIF] Témoignage CHOC d’un ancien élève du « lycée du scandale »

Tout le monde a désormais un avis sur tout, c’est le web. Tout le monde partage tous ses avis sur tout, c’est le web 2.0.

Moi, c’est différent. Je suis légitime, je peux vous parler de ce sujet qui émoustille toute la toile. Une professeur, révèle le célébrissime et passionnant journal Paris Normandie (non, je n’y travaille plus beaucoup, la faute au dépot de bilan et tout), a sommé ses ouailles de faire une minute de silence en l’honneur du tueur de Toulouse.

J’ai effectué ma scolarité dans le lycée de cette professeur, je témoigne, en exclusivité pour Mégaconnard, qui me rémunère allègrement.

Ainsi, chacun de vos clics me rapporte plein d’euros. Cliquez.

Je prends place en face de moi. Je me souris, charmeur. L’interview peut commencer.

Moi : Puis-je vous tutoyer ?

Moi : Oui.

Moi : Désolé de te prendre à chaud.

Moi : C’est en effet un peu tôt.

De concert : Mais les gens ont le droit de savoir.

Sourires complices.

Moi : Raconte-nous ta scolairté au lycée Gustave Flaubert de Rouen.

Moi : J’habitais à deux pas.

Moi : On s’en fout.

Moi : J’ai eu mon bac à 18 ans.

Moi : Pas mal !

Moi : Merci.

Des professeurs non laïcs © (EXCLUSIVITE MEGACONNARD ©)

 

Moi : Les professeurs affichaient-ils déjà des opinions religieuses ?

Moi : Non.

Moi : Je vois…

Moi : Je me souviens tout de même de mon professeur d’histoire, qui un jour avait juré en hurlant « Nom de Dieu ! »

Moi : Penses-tu qu’il y avait un message religieux derrière cette exclamation ?

Moi : Je ne peux pas promettre ne pas le penser, mais ne suis réellement sûr de rien…

Moi : En pourcentages ?

Moi : Fifty-fifty.

Moi : Les récents événements ne font pas pencher la balance ?

Moi : Disons que 51 % de mon être le pensent.

« On n’a pas fait de minute de silence le 11 septembre » © (EXCLUSIVITE MEGACONNARD ©)

 

Moi : Le 11 septembre 2001 tu étais dans les locaux, n’est-ce pas ?

Moi : Je ne me souviens plus vraiment.

Moi : Tu ne te souviens pas avoir fait une minute de silence ?

Moi : Je ne crois pas que nous en ayons fait ©.

Moi : A l’époque, tu étais croyant ?

Moi : Je préfèrerais ne pas répondre à cette question.

Moi : C’est tout à ton deshonneur.

Moi : Je t’emmerde.

Moi : Moi aussi.

Moi : Bâtard.

Moi : Schyzophrène.

De concert : Calmons-nous.

« J’aurais dû porter la barbe » © (EXCLUSIVITE MEGACONNARD ©)

 

Moi : Portais-tu la barbe ?

Moi : Je n’étais pas pubère.

Moi : Et si tu l’avais été ?

Moi : Alors peut-être…

Moi : Merci de t’être livré de la sorte.

Moi : Je t’en prie, c’est toujours un honneur. Tu m’es très sympathique.

Moi : Tu me flattes. Puis-je t’embrasser ?

Moi : Tu es tellement charmeur. Autant que charmant.

Moi : Allons dans ma chambre.

De concert : Je te montre le chemin.

Rires.

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*