l’iPhone ou le T9 de la honte.

A l’issue de la #keynote, et sur les « Mais putain, vite dis moi ce qui a changé sur l’iPhone 5 », « QUOI RIEN A PART LA CONNECTIQUE ? »,  je ne résiste pas à l’idée de remettre sur le tapis un problème majeur de l’iPhone qui a traversé le temps et demeure intact : L’écriture intuitive, ce putain de T9 qui ne change pas et ne changera sans doute jamais. POURQUOI ?

Chez Apple, ils ne sont pas racistes, chez Apple ils prévoient des Smartphones noirs et puis des blancs. Chez Apple, ils ont conçus des machines de guerre en matière de communication, dont une redoutable: L’IPHONE. Ce téléphone, c’est un peu ta vie. Je me souviens l’avoir perdu une fois, j’étais presque prête à me faire interne(t) tellement j’étais amputée. J’avais même poussé le truc jusqu’à faire une annonce plateau au micro, juste avant l’émission ( Oui, ok, je bossais dans l’audiovisuel)

« Messieurs, dames, je vais vous demander toute votre attention. Une personne de l’équipe a perdu son iPhone dans le studio, pourriez-vous le déposer à l’accueil si vous le retrouvez ? »

 

Intérieurement, ça donnait plutôt un truc du genre :

 

« AU SECOURS ! Je sais que je suis pathétique, mais putain, si tu as mon iPhone, je t’en supplie, rends-le moi, je suis prête à te payer le prix auquel je l’ai acheté, mais y’a ma vie dedans, merde ! J’ai rien synchronisé, j’ai pas le code IMEI, j’ai des photos de moi à poil, des SMS  qui retracent 4 ans de ma vie, tous mes contacts, mes mails, et je venais d’acheter l’appli Scrabble qui coûte la peau du cul. CONNARD SI JE TE CHOPE, JE TE SAIGNE ! »

 

C’est un fait, l’iPhone t’en es esclave, c’est comme ça. C’est un peu le prolongement du cerveau que tu n’as pas. Tu veux te déplacer, tu peux compter sur lui pour pallier ton absence totale de sens de l’orientation, tu fais glisser ton doigt sur l’icône « plans » et tu te transformes en une sorte de Pacman bleu qui avance dans les rues de Paris, tu fais en réel, ton trajet virtuel. DINGUE.

 

Tu veux trouver un bar super sympa où tu peux louer des amis et où les serveuses dansent nues en te servant des mojitos à 2€, l’iPhone te trouve ça. Tu veux calculer le nombre de verres qu’a bu ton pote dans la soirée, l’iPhone te fait ça. Tu veux casser la routine au sein de ton couple en proposant une roulette érotique qui  tire au hasard les gâteries que doit te faire ton partenaire, l’iPhone can do it. A se demander comment on s’en sortait avant, franchement.

 

En revanche, y’a vraiment des détails qui pèchent.  Parce que oui, c’est quasiment parfait, mais bon, y’a vraiment des petites choses à ajuster, des détails, certes, mais qui peuvent avoir une certaine importance quand on veut garder un certain standing.

 

Déjà, c’est un téléphone rebelle. C’est quand même le seul Smartphone qui appelle tout seul, un contact à toi pris au hasard, et évidemment, toujours le mauvais, sans trop te demander ton avis. C’est aussi lui, qui tout seul décide de la fin de ton texto et l’envoie comme ça, inachevé, dans les méandres des réseaux de télécommunication, te faisant passer pour une nana à moitié tarée …

 

« Hey ! J’y suis dans dix minutes, je dépose le chien et j’ » – Envoi –

 

Et c’est là que les choses se compliquent, le T9 s’en mêle … Satané logiciel qui te propose des mots à la place de ceux que tu voulais écrire et les valide,  en se foutant éperdument du sens que ça peut donner à ta phrase. C’est du viol d’idée, de l’abus de bon sens !

 

« Merde, saleté d’iPhone, je disais que je déposais le chien et Karine »

 

« Karine est une nouvelle recrue animale ? » (Là, tu passes déjà pour une demeurée qui appellerait son 2eme chien Karine)

 

« Hâtive »

« Jarribe »

« Jarrive »

« Putain de bordel de merde »

 

L’écriture intuitive, quelle superbe invention !

Elle décide à ta place de ce que tu dois faire, dire ou penser,  mais elle peut aussi te faire passer pour la pire des radasses, la grosse nymphomane refoulée, bref, pour la copine qu’on a toutes et à qui on ne veut surtout pas ressembler. Parce qu’en plus de ne pas te consulter pour les mots que tu vas envoyer, les mots proposés sont bizarrement … souvent liés au cul ! Ce qui nous laisse croire mesdames, que ceci n’est qu’un vaste complot du bipède mâle, à l’origine de cette trouvaille technologique. (Là vous me direz, « t’en sais quoi que c’est un mec qui l’a inventé ? », eh bien, je vous réponds juste qu’ici, c’est moi qui écris, donc qui décide.)

C’est donc de la façon la plus naturelle possible que le T9 te plonge facilement dans des situations délicates.

Un dimanche, je prévois de voir le meilleur ami de mon mec à l’époque. Sans mon mec, évidemment …

Ca devait être pour déjeuner, et discuter. Il est beau garçon, sympa, plein de répartie … Le type brillant quoi, d’où ma gêne, que vous allez très vite comprendre et peut-être même partager de concert.

On commence à discuter via texto, parce que maintenant, on ne s’appelle plus hein, on se textote et quand on veut exprimer une émotion, on peut gratifier notre interlocuteur d’un « 😉 » ou d’un <3 qui fait toujours très plaisir, et qui coûte moins cher que des fleurs, on l’admet.

 

« Coucou ! Alors, on est sorti du taf ?

« Hey ! Ouais, carrément, je vais à l’apéro chez Max, et toi, ça roule ? »

« Ouais, ça va ! Je vais aussi à l’apéro, mais avec Ariane ! »

« Cool »

« Dis ! Dis ! On s’voit toujours dimanche ? »

« Oui ! On dit midi et demi, ça te va ? »

« Ouaip, parfait ! J’ai hâte ! On se coït dimanche ! Bisous»

Merde quoi ! Depuis quand on te propose « coït » en T9 ? Sérieusement, qui va envoyer « coït » à ses potes, mecs, employeurs et membres de sa famille ? A la limite tu tolères un « J’ai envie de toi », « On fera l’amour », ou encore un vulgaire « On baise ? », mais personne ne dirait « Le coït d’hier soir était intense, il me tarde d’en découvrir de nouveaux ». NON ! Enfin, ceux-là n’ont pas d’iPhone et ne vivent pas dans mon monde.

Tu veux mettre « voit » et on te propose gentiment un truc qui va te foutre la honte sur plusieurs générations. Et le pire là-dedans c’est que tu ne t’en rends pas compte sur l’instant. Tu ranges soigneusement ton téléphone, et tu continues à vivre ta vie, pendant qu’à l’autre bout de Paris, ton pote s’imagine que t’es une grognasse de lui faire des avances alors que tu es la nana de son meilleur ami depuis des années.

Ce qui serait super, c’est que tout ça en reste à ce stade. Trop facile.

Le dimanche en question …

 

«Hey ! On fait ça chez moi ?» (héhé)

« Pas de problème ! Par contre,  tu pourras m’ouvrir en bas ? »

« Yeah, pas de problème, malmène-moi quand t’arrives »

 

MALMENE-MOI … Il semble parfaitement adéquat de proposer ce verbe à la place du verbe appeler, je ne vois pas ce qui vous choque. VRAIMENT.

La cerise sur le gâteau aurait été que ça se termine de la sorte :

« Ouais, pas de problème, je suis aux putes »

« Les putes de Clitoris ? »

«  Si tu pouvais me prendre des bites, ça serait sympa ! Je mets du 39 »

« Je peux t’en prendre des léopards en daim, ça te branche ? »

« Arrête ! Je jouis sur les bites en léopard »

 

Merci de changer le mot putes par puces, clitoris par Clignancourt, bites par bottes, et jouis par vomis. Ce qui change sensiblement ce qui se disait à la base, sensiblement.

 

Bon, je vous lèche ! A putes !

 

 

 

 

16 commentaires

  1. C’est zarbi mais moi, le mien, il n’a pas le T9 et je n’ai pas le souvenir d’avoir désactivé quoique ce soit…
    Tu me colles un doute : et si on m’avait vendu une contrefaçon ??!

    Message envoyé de mon Nifoune4.

  2. Comme tu l’as si bien dit: « C’est un peu le prolongement du cerveau que tu n’as pas. »
    Cette lacune qui t’a empêché de désactiver la correction automatique (le dico T9 de la marque à la pomme) en 4 années de vie commune avec ton smartphone 😉

    Le T9 existant depuis une éternité (depuis le 20e siècle oui oui), c’est triste de ne pas avoir eu ce réflexe salvateur.

  3. J’ai gloussé comme une pucelle à qui on aurait soufflé dans la nuque (lyrique) et me suis beaucoup retrouvée dans « Tu veux te déplacer, tu peux compter sur lui pour pallier ton absence totale de sens de l’orientation, tu fais glisser ton doigJ’ai gloussé comme une pucelle à qui on aurait soufflé dans la nuque (lyrique) et me suis beaucoup retrouvée dans « Tu veux te déplacer, tu peux compter sur lui pour pallier ton absence totale de sens de l’orientation, tu fais glisser ton doigt sur l’icône « plans » et tu te transformes en une sorte de Pacman bleu qui avance dans les rues de Paris, tu fais en réel, ton trajet virtuel. DINGUE. »

    Je suis un pacman bouclée.t sur l’icône « plans » et tu te transformes en une sorte de Pacman bleu qui avance dans les rues de Paris, tu fais en réel, ton trajet virtuel. DINGUE. »

    Je suis un pacman bouclée.

  4. Apple ne fait rien pour « fixer  » le bug du T9 car ça fait parler d’eux et créer des sites tel que damnyou…

    Y’a des bugs comme ça qui ne valent pas le coup d’être réparer(Merci apple)

    Ceci dit moi j’ai un nokia a clapet car je desteste le tactile , et le jour ou tu fais tomber ton iphone chéri un chance sur 2 de plsu acceder a tes contacts ou autre fonctionnalités…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*