T’es belle quand tu jouis.

 

« T’es belle quand tu jouis »

La première fois qu’un mec m’a lâché cette phrase, j’ai été un peu vachement décontenancée. J’ai haussé le sourcil droit et lâché un « Seriously ? ». Oui, je suis bilingue pendant l’orgasme. Sérieux, de mémoire de disquette, celle là, je l’avais jamais entendue. D’abord, parce qu’en général, en levrette, on voit pas trop mon visage. Et puis, surtout, parce j’ai l’intime conviction qu’on a tous des têtes de cons pendant un orgasme. C’est de la faute de personne, mais la contraction musculaire est plus forte que ta vanité et ta volonté à rester belle.

Ça me rappelle une vieille conversation avec mes copines. On s’interrogeait sur le point de vue de nos mecs pendant la levrette. Question idiote, car on le saura jamais. On peut pas s’auto-prendre en levrette. Je crois. On se demandait pourquoi les mecs trouvaient ça si excitant comme position. L’impression de soumettre sa nana ? La vue sur nos cambrures ? L’angle de pénétration ? Comme ma pote Bérénice a sorti son rapporteur pour nous expliquer la différence entre les angles de 45°, 90° et 105°, on a abdiqué.

Toujours est-il, qu’hormis baiser devant un miroir, la gueule du mec, tu la connaîtras jamais non plus. Je reste persuadée que si les hommes aiment tant ça, c’est qu’ils font une espèce de duckface à la Lana Del Rey pendant l’orgasme. Une fois que tu te dis ça, toute ta vie, en levrette, tu entendras une petite voix dans ta tête qui chante « It’s youit’s youit’s all for you ». Ne me remerciez pas.

Donc, quand on me dit que je suis belle quand je jouis, moi, je rigole franchement. La dernière fois que j’ai vérifié, c’est pas le moment où je suis le plus au top de ma carrière de mannequin Instagram. Même si tu as scrupuleusement soignée ta coiffure et ton make-up, tu peux dire adieu à ton trait parfait d’eye-liner et à ton brushing souple. Astuce, niquez au naturel, ça évitera le démaquillage de la honte post-coïtal, le walk of shame facial. Si votre nana est stoïque, parfaite, la bouche en coeur et le cheveu plat, c’est qu’elle simule.

Puis je me suis questionnée, plus sérieusement. A quoi ça servira de sortir une disquette aussi grosse, puisque, selon toute vraisemblance, si j’ai jouis, c’est que t’as globalement gagné, mec. Qu’est-ce qui pousse un homme à dire ça ? Tes joues roses  ? Ta bouche enflée ? Ton corps luisant ? Ou la satisfaction quasi immédiate que les mecs ont quand ils donnent du plaisir ?

Beaucoup de questions sans réponse, dans ce post – j’en conviens -, mais je pencherais pour ce dernier postulat. Parce que oui, les meufs, un bon coup c’est pas un mec qui prend du plaisir mais celui qui se tape pour vous en donner. Quand je dis « se tape », c’est au sens figuré, allez pas me faire un remake de 50 Shades of Grey.  Bon, si il en prend aussi, c’est parfait, hein, mais c’est pas le débat.

Cette race de mec, je l’ai longtemps attendue. J’ai même mérité de la connaître. Après des dizaines d’aventures avec des fdp, qui étaient là que pour faire leur bail, qui éjaculaient – sans prévenir parfois – alors que j’avais à peine eu le temps de mettre la machine en marche, j’estime LEGITIME, d’ENFIN coucher avec des mecs aguerris sexuellement, qui savent me faire kiffer, en 1 mot ou 1 regard.

Dorénavant, quand on me dira « T’es belle quand tu jouis« , j’arrêterais de faire la belliqueuse et je répondrais « La maison ne fait pas crédit, merci à toi ».

 

NB : Si vous avez des éléments de réponse à tous ces questionnements n’hésitez pas à laisser un commentaire.

16 commentaires

  1. Le spectacle de la jouissance de la femme est impressionnant et émouvant, et très joli à regarder.

    Il y a même un site (Beautiful Agony) dédié à poster des vidéos de la tête, et spécifiquement de la tête, à l’exclusion de tout le reste, que les gens font pendant l’orgasme.

    Donc la joie et la fierté qu’on éprouve quand on fait jouir une femme ne sont visiblement pas les seules raisons qui poussent à dire ça.

    Typhon

  2. Moi je dis que ça relève du même truc qui nous fait dire « elle est belle ta queue » à un mec qui nous fait bien jouir. 3t’es belle quand tu jouis » c’est affectueux, à mi chemin entre la reconnaissance et l’envie de recommencer. Pas vraiment un mensonge, juste un truc qui vient du coeur et qui est plus joli que « Putain qu’est ce que t’es bonne, j’ai éjaculé des litres ». Enfin ça n’engage que moi.

  3. Surtout de dos… je m’étonne toujours de leur grand art de la flagornerie… même post-coïtale… plus délicat qu’un « alors heureuse? » pédant.
    Et ce sera toujours plus romantique q’un tout récent, très naïf, très dubitatif et très inspirant « mais qu’est-ce qui t’arrive? t’es tombée dans les pommes? »

  4. J’ai eu une jeune maîtresse blonde au regard bleu comme la mer. Sans exagérer.
    Lorsqu’elle montait dans les tours, elle avait un leger strabisme, et ses yeux pointaient aussi vers le haut. Cela s’ajoutait a un léger sourire. C’était irrésistible de la regarder jouir.
    Je le lui ai dit. Je la trouvais vraiment très belle quand elle jouissait.
    Du coup, elle jouissait encore plus les fois suivantes, et moi je la trouvais de plus en plus belle.
    CQFD non?

  5. Ouais, voila bien une réponse de meuf….Hé là on peut se dire, voila donc bien une réponse de mec à une réponse de meuf…mouais possible, voyons voir la suite

    La réaction de la nana suite à cette phrase qu’elle a entendu est encore plus décevante ou anti-original que la remarque source origine de ce débat stérile..

    Alors d’une, quand on dis tu es belle oui bien sûr il y a un brin de naïveté mélangé à un soupçon d’anti-personnalité ce qui donne un résultat sans doûte de fadesse mensongère mais peut être que c’est dit de bonne foie avec spontanéité et dans un but hypocritement de société : dire du bien à quelqu’un pour lequel on éprouve une émotion !!! S’intéresser à quelqu’un ou faire preuve de politesse ne nous place pas forcément en tant que suspect.

    De deux, quand il te dit belle quand tu jouis, pour ta gouverne tu n’es pas qu’un corps, comme tu n’es pas qu’un esprit ainsi ton visage n’est pas le seul à connaître les effets secondaires de la jouissance. La posture de ton corps, la courbure de ton dos ou de ta nuque, l’odeur que tu sécrètes, tes cheveux dans le désordre ou pas, … en bref plusieurs expression de ton désir ou de ton plaisir intense peuvent se voir ou se faire ressentir par l’autre au moment disons ultime!!

    Allons pour le troisièmement, tu dis « j’ai l’intime conviction qu’on a tous des têtes de cons pendant un orgasme », c’est ton impression… je vais te le dire, d’une certaine manière oui puisque le plaisir intense irradie tout ton corps qui se raidie et donc ton visage porte les traces de ce furtif apothéose : muscles contracté, expression du visage exagéré, …. OUI MAIS rappelle toi que c’est comme un sourire ; certain d’entre nous (homme ou femme) sont très beau de visage mais on des expressions complétement moche.Et oui nuances on peut être beau mais ne pas savoir sourire; evidemment et inversemment on peut ne pas être terrible physiquement mais avoir un super sourire et ainsi une expression du visage de ce fait très expressive et donc passionnée.Cela marche exactement de la même manière avec le charme comme tu les sais. Tout ça pour dire que la gueule que tu fais pendant l’orgasme dépent de l’intensité du plaisir que tu reçois ou donne, de la façon dont tu laisse le laisse transparaître (comme un comédien qui apprend à ne pas rire à quelque chose qui l’est énormément) et finalement de tes « prédispositions » ou pas à avoir de jolies expression naturelles qui charment les personne sensible à cela.
    somme toute, révise tes classiques et attention au jugements hâtivement présomptueux.

    Voila donc, aux concernés, voyez global et non local, oui je ne parle pas du système capitaliste, on est d’accord!
    Que la paix vous gagne quand vous chercher à avancer en portant sur ce monde un regard sans haine.
    Jhin Wasa Sang

    ps : by the way,cette expression est hyper nul, après c’est toi qui juge : « Sérieux, de mémoire de disquette »

  6. Pour l’angle du vue ça paraît crédible sur un mouvement de tête ou en cas de gîte. Pour la phrase soit c’est un truc idiot, soit c’est gentil voire passionné, je pourrais dire ça je pense…

  7. Il y a encore peu, j’étais en couple lesbien avec une fille que j’adorais. Et quand je la menais à l’orgasme (et pas en levrette vous l’aurez compris…) elle était magnifique, sublime, rayonnante, plus belle que jamais, une tête presque enfantine comme si elle retrouvait une part d’elle même, transfigurée, et j’en étais d’autant plus amoureuse. Alors si, en tant que nana je l’affirme, on peut être belles pendant l’orgasme !

  8. Je comprends ton incompréhension, et vais essayer d’apporter qtrois éléments de réponses totalement subjectifs et surtout inutiles (mais j’avais envie):
    1-la beauté est dans l’oeil de celui (ou celle qui regarde). J’ai trouvé magnifiques de femmes qui s’estimaient peu, et j’ai la prétention de penser que certaines m’ont appréciées malgré mon physique disgracieux.
    2-L’orgasme (ainsi que les secondes qui le suivent), sont comme certaines phases de sommeil, des moments de profonde décontraction, d’oubli de soit et de toute formes de considération envers autrui, un moment où le vrai soit transparaît… J’ai trouvé des femmes trés belles éveillées dans mes bras, et encore plus belles et touchantes dans leur sommeil…
    3-le sexe, c’est comme une auberge espagnole… ça peut se partager (c’est même recommandé, au moins à deux…), et chacun finit par y trouver ce qu’il souhaite en fonction de ce qu’il y apporte….

    Par contre j’adore tes « articles » et le ton que tu leur donne…

  9. En tant que levrettophile convaincu j ai bien peur que cette phrase ne soit que le témoignage de l’autosatisfaction ressentie à donner du plaisir.
    une sorte de « c’est moi qui l’ai fait! » Qui demande confirmation.
    Sans oublier ce goût mal assumé par la plupart d’entre nous pour la soumission de l’autre,qui nous rappelle douloureusement le cromagnon qui sommeille en nous….

Répondre à Yo Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*