UBERCONNARD ?

En ce matin du 2 janvier,  j’ai décidé de parler d’un sujet qui intéresse vraiment tous les français : La polémique autour des tarifs des limousines UBER le soir du réveillon. Rassurez-vous je ne ferais pas de captures de tweets en guise d’article,  je laisse ça aux vrais journalistes qui écrivent dans des journaux sérieux comme « Le parisien » —->  http://www.leparisien.fr/laparisienne/actu-people/valerie-damidot-en-croisade-sur-twitter-contre-une-compagnie-de-taxis-01-01-2013-2447753.php

Moi je me contente d’analyser.  Je fais partie de ces français qui utilisent de temps en temps UBER Ce que j’aime c’est pouvoir réserver un « taxi » sans avoir à téléphoner et me géolocaliser. En plus y’a des bouteilles d’eau qui vous attendent dedans et ça quand on a un peu bu ( autre chose que de l’eau)  c’est génial.

Le soir du réveillon on m’a demandé si je pouvais en appeler un pour quelqu’un qui devait rentrer chez lui et ne trouvait pas de taxi.

Je me suis connecté à l’appli, elle affichait des tarifs impressionnants

ENLARGE YOUR BILL

 

J’ai fait toutes les validations, y’en avait à peu près 4, donc j’étais parfaitement informé. Ensuite je me suis aperçu que ma carte Bleue était expirée au 31 décembre donc la réservation s’est annulée et j’ai échappé  à une facture très salée qui aurait probablement dépassé les 200 euros ce qui est très cher on sera tous d’accord.

Le lendemain matin ceux qui ont pu prendre un UBER se plaignaient  sur twitter des sommes payées… Chacun fait ce qu’il veut mais chacun était prévenu. J’ai essayé cependant de comprendre leurs sentiments et ça m’a rappelé un épisode trépidant de ma vie trépidante : J’étais dans un pays lointain et suite à un SMS présentant un semi caractère d’urgence,  j’ai utilisé la 3G de mon iphone… Une demi heure plus tard alors que j’étais toujours connecté,  je recevais un SMS m’indiquant que j’avais déjà dépensé 90 euros en connexion 3G à l’étranger.

Est-ce que j’ai eu mal au cul ?

OUI.

Est-ce que ce tarif, c’est ABUSÉ ?

OUI

Est-ce que je le savais ?

OUI

Est-ce que je suis con alors ?

OUI

Le truc  que ce soit avec son téléphone portable à l’étranger ou l’appli UBER un soir de réveillon, c’est qu’on s’habitue tellement au confort et à la simplicité d’utilisation d’un service que même quand le bon sens voudrait que nous fassions autrement, on est prêt à dépenser plus cher.

L’autre enseignement de cette histoire vient des modalités d’application de cette majoration dynamique lire ici : http://blog.uber.com/2012/12/29/reveillon-du-jour-de-lan-2013/

Le système est simple on pourrait presque le qualifier d’innovant. Le prix était fixé en fonction de l’offre et de la demande. Plus les gens cherchaient un taxi plus ce taxi était cher.

Avantage cela permet d’avoir plein de taxis puisque ils sont bien payés.

Inconvénient on se retrouve en pleine bulle spéculative et plus les gens se connectent dans l’espoir d’une baisse des prix ,plus le prix augmente.

Cela pose la question du système de l’offre et la demande comme le remarque @humourdedroite:

Bref ce système vous assurait quoi qu’il arrive de trouver un chauffeur à n’importe quelle heure mais ceci à n’importe quel prix.

Quand je veux rentrer chez moi ou que je suis en retard et qu’il y a une queue de 1H ou plus à une station de taxi, je me dis que je paierais bien le double pour pouvoir rentrer plus vite. C’est dans cette demande là que s’inscrivait l’offre Uber pour le soir du réveillon et chacun était largement prévenu.

Tout ceci permet de conclure que la loi de l’offre et de la demande n’est pas un bon système mais heureusement ce n’est pas non plus une fatalité.

 

PS: si vous voulez vous inscrire sur UBER Merci d’utiliser le code de reduction UBERCONNARD au moment de votre inscription.

 

 

18 commentaires

  1. Je ne comprends pas très bien tout ce remue ménage, les tarifs sont effectivement abusés, mais la technique n’est pas nouvelle et surement pas innovante.
    C’est ce que fait la SCNF (les transports en général comme métro londonien), les locations saisonnières…et EDF aussi (heures pleines et heures creuses sont aussi faites pour « lisser la demande »!).
    Ca a même une nom ça s’appelle le Yield management. C’est utilisé pour les ventes de services quand on ne peut pas jouer sur la production (le service est produit en même temps qu’il est consommé et il est limité) par rapport à la demande.
    Je comprends très bien que les gens se plaignent du prix excessif, mais pas de la méthode!

    Voilà, désolée mon commentaire n’apporte rien à la discussion mais je ne comprends pas pourquoi personne ne rappelle que cette technique est une des plus basiques du marketing de services.

  2. Je crois que je n’ai pas été bien claire. Ce que j’essaie de dire c’est qu’Uber a mal calculé les répercussions de son yield management, et s’est planté. Mais les quelques coups de gueule pour ou contre cette affaire n’utilisent pas les bons arguments ou les bonnes questions (prix excessifs qui sortent de la stratégie de régulation de la demande, prix qui n’est pas en adéquation avec le rapport chauffeurs libres/demande (comme tu dis la bulle spéculative) etc…)

  3. Je crois que je n’ai pas été bien claire. Ce que j’essaie de dire c’est qu’Uber a mal calculé les répercussions de son yield management, et s’est planté. Mais les quelques coups de gueule pour ou contre cette affaire n’utilisent pas les bons arguments ou les bonnes questions (prix excessifs qui sortent de la stratégie de régulation de la demande, prix qui n’est pas en adéquation avec le rapport chauffeurs libres/demande (comme tu dis la bulle spéculative) etc…)

    Bref je suis en partie d’accord avec toi. Juste une réaction sur l’affaire et les autres réactions en général

  4. Comme sur tous les articles (et ce fu l’objet de mon gros coup de gueule) il manque 2 informations capitales pour comprendre :

    – Contrairement à ce qui a été dit sur le blog, les tarifs étaient encore à plus de X4 à 5h du matin soit 1h30 après les 3h30 annoncé sur le blog.
    – Les chauffeurs étaient disponibles par dizaine dans Paris même avec des prix X4 ou X5 ce qui prouvent bien que la pénurie n’étaient pas là. Je ne le sais j’ai rafraichie l’appli de 3h30 à 5h avant de me résigner à prendre les transports.

    Donc Yield management OUI mais PERSONNE ne s’attendait à ce qu’UBER ose faire des prix allant jusqu’à X5 soit la moitié pour moi d’un billet Paris -> New york pour rentrer chez moi à Colombes.

    Et puis comme certains l’ont fait, ils ont payé en liquide pour payer moins cher. Si la pénurie était vraiment là… Jamais de telles pratiques n’auraient eu lieu.

  5. Guillaume l’histoire de 3H30 c’était une prévision mais il y a eu un engorgement auquel nous avons tout les deux contribué en cherchant des UBER sans les prendre.

    Oui ils auraient du plafonner à * 3 c’est évident

    L’histoire du liquide je ne suis pas au courant mais ca ne veut rien dire.

    ensuite Benoit Raphael ici a raison http://www.benoitraphael.com/m/taxi-et-reveillon-valerie-damidot-contre-uber-radioscopie-d-un-plantage-marketing

    connaissant leur clientèle ils auraient du accepter de se laisser saturer.

  6. Faudrait m’expliquer le lien entre la signature de Che Guevara et son auteur (et l’utilisation qu’il fait d’Uber).
    A titre informatif, Uber est une plateforme de services qui met en relation un fournisseur (voitures avec chauffeur) et un utilisateur (comme l’auteur de ce billet).
    Bien évidemment, Uber perçoit une commission sur ce service (de l’ordre de 20%).

    Jusqu’ici tout va bien.

    La vraie question Megaconnard, en dehors des considérations du people et de quelques twittos VIP choqués du tarif spécial appliqué par UBER le 01/01/2013, est la question suivante :
    Comment est rémunéré le chauffeur qui bosse pour UBER ?

    Imagine un instant dans ta petite tête de révolutionnaire qui possède un Iphone (je te laisse prendre connaissance des conditions de travail chez Foxcom) ce qu’il se passe lorsque le chauffeur prend seulement une course à 15 EUR en 1 heure, voire pire aucune…

    Plus précisément comment est payé le chauffeur ? Et surtout combien ?
    Retire la commission d’Uber (20%) et la TVA (19.6%) ? Combien peut espérer toucher le chauffeur ? Rappelle moi le smic horaire ? Tu ne dois pas le connaître alors je vais t’aider : 9.43 EUR brut au 01/01/2013 (sans majoration de nuit ou de week end).

    Pose toi cette question, pose la à Uber et si plutôt que de feindre l’indifférence ou le mépris, tu trouves la réponse, je suis prêt à poursuivre avec toi.

    Je te laisse faire le calcul sur ton Iphone qui doit certainement avoir une coque Camo avec le Che dessus en bon révolutionnaire que tu es.

  7. Arman, community-manager chez UBER, première visite sur megaconnard.com.

    Sinon les parisiens, vous ne saviez pas que durant la nuit du réveillon les transports en communs étaient gratuits ?

    Quelle idée d’habiter en banlieue aussi…

  8. Jean. Val. Jean à force de trainer avec la petite, ton cerveau ramollit.
    Relis mon post. Plusieurs fois même. Et à force de persévérance, la réflexion apparaîtra.

    Et si vraiment c’est trop rude pour toi, je vais t’aider en dévoilant une partie du sens de mon message :

    Rien à foutre de ces tocards de twittos scotchés à leur Iphone qui ont surpayé Uber la nuit du 31/12.
    Ma question est la suivante : comment Uber rétribue ces chauffeurs et surtout comment les rétribuent t’ils la nuit du 02/02/2014 par exemple lorsqu’ils n’auront réalisé que 2 courses de 15 E en 6 heures de temps.

  9. Jean. Val. Jean. le parisien dans toute sa petitesse et son nombrilisme.
    Ta médiocrité divinatoire te conduit à vouloir conclure le débat. Soit.
    A une autre époque, on pouvait évoquer cela comme de la lâcheté.

    Cet échange est entre nous, je te laisse la responsabilité de t’exprimer au nom du « monde ».

  10. Encore méconnu, Uber a été lancé en France il y a un an, à l’occasion de la conférence LeWeb de Paris, un grand rassemblement autour d’Internet qui réunit chaque année les plus grandes entreprises du Web et les start up les plus innovantes. Pourquoi lancer une entreprise de taxi à une conférence sur Internet? Parce que Uber vient de là ! C’est un service qui a été conçu pour être le taxi « nouvelle génération » et fait appel aux technologies connectées. Il a d’ailleurs été lancé en 2010 à San Francisco, en plein cœur de la Silicon Valley.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>