Se taper un moche.

Apero-STO-1-BURGUNDY-DEF

La baise, c’est comme une boîte de chocolat, on sait jamais sur quoi on va tomber. Et, on va pas se mentir, les filles étant comme les mecs, si on tombe sur un mauvais coup, il y a de fortes chances pour qu’on quitte le navire comme des rates.  Malheureusement, n’ayant pas de boule de cristal, on est toujours un peu dans le flou artistique quand il s’agit de choisir son partenaire sexuel sur ses compétences qu’on espère excellentes.

Pour passer une soirée avec une valeur sûre de l’orgasme et, défiant toute logique et tout entendement, je vous conseille de vous taper un moche.

Si la théorie « Quand on est aveugle, on développe l’ouïe » marche face à un micro pénis, elle est d’autant plus probante et efficace avec un moche. Pour vous donner un comparatif, c’est comme quand un mec dit aimer se taper une grosse. Je ne débattrais pas ici sinon on va encore me traiter de grossophobe (qui est une phobie, oui), mais interrogez vos potes.

Revenons à nos moutons.

Il y a quelques années je me suis retrouvée dans une situation embarrassante. Je trainais tranquillou, ivre morte Boulevard Clichy vers 3h du matin, à essayer de ne pas me faire violer en achetant une crêpe au sucre chez Khader Crêpes et Kebabs, qui est aussi breton que moi. Parce que je marchais comme Bambi, entre les talons et les 2 litres de vodka bu en shots, mon pote Axel a trouvé judicieux de m’attraper et de me foutre dans sa caisse pour me ramener en vie chez moi. J’étais pas très contente, parce que j’avais enfin réussi à négocier avec Khader de me mettre un mélange salade*tomates-oignons-sauce blanche sur le sucre de ma crêpe, et de payer en tickets resto de l’année passée.

Tout naturellement, je me retrouve à chanter « Je te survivrai » dans la voiture d’Axel qui avait l’air d’être plus concentré sur la matière de ma culotte que sur la sécurité routière.

Axel, c’est un peu le bon pote parfait : pas très beau, mais hy-per sympa, protecteur qui ne va pas essayer de te sauter à la moindre occasion car il sait bien que c’est un 4 et toi un 8. Mais l’Absolut, comme le Redbull, donne des ailes et me voilà avec la langue d’Axel dans la gorge et sa main entre les jambes. C’est comme ça que je me suis retrouvée dans une spirale de sexe extatique à implorer un mec à qui n’aurait jamais demandé l’heure de me donner du plaisir quotidiennement.

Qu’est-ce qui rend un mec moche bon au pieu ?

Le mec, après s’être fait bashé jusqu’à sa vingtaine, a eu le temps de fomenter sa technique pour attirer une nana dans son pieu et l’y clouer. On peut le comparer à une araignée qui s’apprête à manger un insecte. La technique est rodée. Une fois la meuf ferrée, tous les moyens sont bons pour amener cette dernière au climax du plaisir. Etant, comme le sexe opposé, totalement accros au plaisir, les meufs reviendront plus vite si l’orgasme est atteint. Là, le mec pas tip-top a deux armes massives. D’abord, Dame Nature n’a pas fait la chienne. Pour compenser une gueule moyenne, elle a distribué des centimètres de bite. Ensuite, pour une raison que je ne m’explique pas, ils savent EXACTEMENT où se trouve le point G (mais nous y reviendrons une autre fois). C’est avec ces deux atouts – et souvent une agilité linguale digne d’un serpent à sonnettes – que le mec moche fait hurler n’importe quelle nana.

Valeur sûre, j’vous dis.

Et si vous êtes vraiment frileuse à l’idée de vous taper un moche, la meilleure solution reste de voler la technique de nos amis masculins : la levrette.

 

Un commentaire

  1. Revenons à nos moutons, on parle toujours du kebab de l’image (qui est quand même un sacré choix éditorial !!!!)

    sinon, pour les micro pénis comme pour les moches, j’aimerais tellement que ce soit vrai. Snif.

    A part ça l’article est très drôle 😀

Répondre à cornichon Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*