Éduquons les taxis

taxis-vs-VTC-internet-mobile - Benjamin Lemaire

 

Pas plus tard qu’hier soir j’étais à bord d’un de ces fardiers urbains piloté par un charretier qui en avait le langage. Sa grande gueule écoutait les Grosses Têtes. Ou bien l’inverse. J’étais péniblement installé au fond de ses sièges qui sentaient le sapin désodorisant. Il n’y a que deux catégories de chauffeurs de taxi. Les connards qui refusent de t’adresser la moindre parole et éventuellement t’assomment soit de leur conversation téléphone où ils ne se gênent souvent pas pour parler de ta propre personne voire t’assomment d’un consternant silence. Et les connards qui, alors que t’es juste là à rien demander d’autre que de pouvoir lire tes e-mails et penser à contempler les dégueulasses ruelles parisiennes, font rien que raconter leur vie et te demander ton avis pour éventuellement faire chorale de bonnes pensées ou tenter de t’en détourner.

J’étais tombé sur la 2e espèce.

Tout y est passé. De Dieudonné à Dieu et les gays. De Manuel Valls aux valses populaires de protestation dans les rues.

Je hais les taxis. Le taxi sait que tu n’as pas d’autres choix que de passer par lui. Le taxi sait qu’après 23H il peut refuser de te rendre la monnaie parce que la loi est de son côté et qu’il obtiendra gain de cause. Le taxi sait que les soirs de week-end il peut refuser de te conduire un peu trop loin de Paris, même si c’est pas légal. Le taxi sait qu’il peut refuser de prendre ta carte bleue parce que… Parce que voila, c’est comme ça. Il est taxi, il a sa licence et il t’emmerde.

Depuis l’arrivée des VTC, le taxi boude. Et même que maintenant il se bat avec eux à l’aréoport. Alors voila pourquoi, moi, Benjamin Lemaire, futur maire de Paris, je me propose d’apprendre, ou plutôt de faire comprendre la politesse aux taxis.
Prenons la place Louis XV que les pauvres s’évertuent à appeler place de la Concorde. Quand je dis « prenons » c’est une licence poétique bien entendu. Pas question d’y foutre la feu comme à la Bastille ou de la prendre avec sa main.
Tuons un taximan. Au hasard. N’importe lequel. Sans motif.
Plaçons le sous une stèle de cette même place Louis XV. Nous l’appellerons « La Tombe du Taxi Inconnu ».
Allumons une flamme.
Tous les jours, plaçons un nouveau taximan, choisi après dénonciation d’un client, en lieu et place de la mèche afin de la laisser allumée.
Installons une plaque « mort pour la politesse ».

Ainsi, chaque taximan, qui passe au moins une fois par jour place Louis XV se dira dans sa petite caboche : « Oh bah merde, c’est vrai, faudrait que je sois gentil ».
Peut-être que mon initiative tuera de fait la VTC à terme, mais tant pis. N’innovons pas au dépit des consommateurs dont le bonheur devrait être le seul but recherché dans toutes les évolutions commerciales. Surtout si ça m’arrange !

Demain nous verrons (peut être) comment apprendre aux banquiers à pas nous casser les couilles.

25 commentaires

  1. Au nom de tous les taxis,

    je te colle une bonne quenelle bien profonde « benjamin Lemaire », ne donne plus ton nom pour réserver un taxi ou VTC, ta petite tête est « wanted » maintenant, alors vas passer ton permis ou prends un vélib´ mais prends bien le soin de retirer la selle avant.

    Je n’ai évidemment pas le temps de répondre à ta connerie car certains bossent plutôt que d’écrire des articles stigmatisants et c’est déjà assez galère de te répondre d’un portable !

    Tu représente parfaitement la minorité de connards de bobo parisiens irrespectueux de ceux qui bossent réellement 15h/jour.

    Cordialement amitié et sodomie !

    1. Tiens Bart je te raconte une histoire qui est, malheureusement vrai . (A cause de qui hein ?)

      Une fois, je jouer a l’ordinateur et la ma mère viens affolé me dire : L’hôpital vient d’appeler pour dire que ton père est a l’hôpital ! Ont arrive a l’hôpital (a pied car a coter).

      Ont demande la chambre .

      Bon, résultat : Cotes brisé, arcade brisé et multiple trace de coup de pied dans le dos et le torse.

      Et le plus bizarre, il a été agresser alors que c’est même pas un chauffeur de UBER, il travaille en usine !

      Tu va me répondre quoi du coup ? Que mon père la mériter ?

      Vous réfléchissez avant d’agir ou vous choisissiez l’option de faciliter en frappant le premier qui vous tombe sous la main comme un vulgaire sac de box ?

      Vous pensez au séquelle psychologique que vous faîtes au familles, hein ?

      A chaque fois que mon père doit faire un déplacement, je dois rassurer ma mère qui est mort de peur et pulvériser mentalement en revoyant l’état de mon père a l’hôpital!

      Sans parler des anxiolytique qui la met dans un état second

      Dans combien puis-je la revoir dans son état normal.

      Et je parle pas de mon père qui dois voir un psychologue pour l’aider a reprendre une activité normal au sein de son travail !

      Donc maintenant, réflechisser a se que vous faîtes . Car vous pensez a votre cause mais ne pensez pas a se que vous allez causez au autres.

  2. le meilleur moyen de donner tort a l’article c’est de ne plus faire ce qui est reproché aux taxis ^_^
    comme rendre la monnaie, prendre la CB, prendre les courses meme si c’est loin, etre poli,…

    personnellement je n’ai aucun probleme avec les taxis puisque j’utilise mes jambes, les transports en commun ou le covoiturage. le taxi c’est trop un probleme de riche.

  3. (cf Bart)15h par jour, le week-end aussi j’imagine, crédible le gars. Ça fait du 105h semaine, même mon père vétérinaire rural avec ses 60/70h de moyenne n’a jamais fait autant, bravo! Remarquez, couplé avec un manque d’éducation ou une aigreur aigüe ça peut expliquer votre vulgarité!

    Prenez du courage, donnez nous donc votre nom aussi qu’on vous évites notre présence en votre sacro-saint taxi, tout le monde sera content comme ça!

    Bon ok, de toute façon depuis quelques semaines tout le monde est au courant qu’un chauffeur de VTC est moins irrespectueux qu’un chauffeur de taxi donc y’a pas trop de risques.

  4. En effet, ce cher « Bart » n’aurait pas pu faire mieux pour étayer le propos de Benjamin Lemaire.

    Et alors, niveau références, de la quenelle/tu es wanted (sic) au connard de bobo parisien qui ne connaît rien de la valeur travail et n’a pas son permis… Superbe, de la magnifique connerie « stigmatisante » (laul) bien exemplifiée (oui c’est un vrai mot).
    Y a des silences qui se perdent.

    Et tu peux blacklister tous les « Jeannot » si tu veux. Vaste travail.
    Allez bisous.

  5. Monsieur Mégaconnard

    je connaissais les écoles de peinture pour handicapés où l’on apprend à tenir les pinceaux avec les pieds, j’ignorais que cela existait sous forme d’atelier d’écriture. Mille bravos pour votre courage et votre persévérance malgré votre handicap.

  6. La corporation d’escrocs se rebelle et sent qu’elle va se prendre une énorme quenelle.

    Une énorme quenelle par des gens serviables qui ne répondent pas « c’est où ? » ou encore « non trop loin merci ça ira débrouillez vous cons de pédestres ».

    Vous allez l’avaler par l’anus votre licence 4 de cyclotouriste de la connerie.
    Les pouss-pouss chinois vous pissent à l’aré-oport.

  7. Salut la blogosphère,
    Il y a toujours autant d’amour ici !
    Rien que pour le retour violent, je soutiens de mes doigts fins et longs qui forme un poing levé Benjamin Lemaire. Ceci même si je ne suis pas d’accord avec lui. Mes quelques expériences en taxi (hé hé, je suis un nouveau riche lol) ne m’ont pas laissé un souvenir d’individus particulièrement désagréables. Sauf peut-être quand je me tirais en courant sans payer. Mais ça c’est une autre histoire, vous en conviendrez 😉

    MA

  8. Franchement,

    Utilisateur fréquent des 2 modes de transports… VTC & Taxi… le résultat est sans appel !
    Les taxis, à croire qu’ils aient tous les droits sur la route, sont juste en permanence blasés par leur travail ! Généralement, tous sont obligés de « louer  » leur licence à des propriétaires qui les exploitent… Conduisent des voiture pourrie… Bref, un métier de con destiné à ce profil !

    Les VTC… voiture propre, d’une catégorie supérieure, chauffeur toujours aimable… Bref, certes plus cher… mais la qualité d’un voyage ne se mesure pas uniquement au prix que l’on paye !

    Alors effectivement, cela doit bien leur faire bizarre de voir leur hégémonie remise en cause et chancelante… Et leur seule réponse est un blocage des routes et des accès… Bravo Messieurs, vous respectez la lignée de vos engagements… La capacité à se remettre en cause est preuve de conscience d’autrui et de ces faiblesses… ou abus !

    Tout cela pour dire que les taxis sont des usagers de la route qui ne respectent rien ni personne… si cela ne tenait qu’à moi, je ferai en sorte que cette profession soit refondue et administrée autrement… Il y a des métiers que l’on déteste, comme pervenche… Mais que voulez vous, quand on n’a pas voulu faire d’étude et se bouger le cul pour faire autre chose de sa vie… On assume et on arrête de faire chier le monde !

    Alors chers chauffeurs du dimanche… votre fin est proche, car je crois en Google, Audi et Volkswagen… Ils vont vous enterrer… et mes petits enfants jouiront d’un monde meilleur !

    Sur ce… Je ne vous souhaite rien !

  9. Comme partout y’a des connards de taxis, y’a aussi des bons taxis, un peu comme dans chaque métier.

    Je vomis sur ceux pratiquant le blocage lors des grèves et s’en prenant aux employés UBER. Traitez vos différents en justice, pas comme des connards.

    Les TAXIS sont en passe de devenir les professionnels les plus haïs de France.

  10. Ce qui me tue c’est que les taxis te bloquent sur l’autoroute ou à l’aéroport et t’es censé attendre tranquillement et prendre leur parti…

    Et tous les gens qui vont se faire pourrir par leur patrons ou se faire virer parce qu’ils sont en retard au boulot, ils s’en foutent pas mal.

    Aussi je ne vois pas en quoi le gouvernement aurait à intervenir dans ce genre de conflit (outre les forces de police pour les dégager de la voie publique bien entendu).
    Je travaille pour un grand fournisseur automobile et mes collègues et moi n’allons pas casser la gueule aux mecs de chez Valéo parce qu’ils ont une plus grande part de marché que nous…
    C’est un p***** de différent commercial. Si vous, les taxis, voulez garder ou retrouver votre clientèle adaptez votre service à ce que vos clients veulent et prenez un peu exemple sur Uber et les société de VTC similaire.
    On paye pour un transport de A à B pas pour un road-trip avec un parisien (ou de quelque ville que se soit) qui râle sur tout et conduit comme s’il venait de braquer la Banque de France…

    Enfin je dis ça… j’ai pas trop de problème, en Angleterre, les chauffeurs de taxi sont respectueux de leur clientèle et cohabitent pacifiquement avec les société de VTC dont Uber.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*