Tinder – Usine à Levrettes

 

Vous voulez transformer votre chambre en usine à levrettes?  Un mot.  Un seul.  Tinder.

J’ai toujours détesté les sites de rencontre.  Parce qu’il faut chatter pendant des heures pour décrocher un rendez-vous.

Je suis prêt à me donner un peu de mal hein.  Pas jusqu’à aller m’emmerder à ce point.

Avec Tinder c’est bouclé en dix minutes.

 

.
.

 

Et Tinder à New York c’est PHENOMENAL.  La ville devient un royaume du cul pour de bon avec un truc pareil.  Parce que tous les éléments sont réunis.

Une densité de poules à faire rougir un harem saoudien.  La plupart sont célibataires.  Beaucoup sont très jolies.  Et toutes pensent essentiellement au sexe.

Alors quand vous leur mettez un truc comme Tinder entre les mains…  La baise abonde. Aucune limite.

C »est un engin venu du Ciel que j’ai appris à maîtriser un peu depuis quelques semaines.

Je suis quelques règles à la lettre.  Elles fonctionnent très bien pour moi.  Peut-être qu’elles marcheront aussi pour vous.

1- Taper dans la crème

L’offre est pléthorique.  Les filles sont ici en quantités astronomiques.

Il faut donc taper dans la crème.  Uniquement la crème.  Une fille qui n’est pas une bombe atomique, vous devez apprendre à ne même pas la voir.

Tinder doit être votre fournisseur en qualité.  Ne vous laissez pas griser par l’abondance.  Sur 100 filles vous allez peut-être en liker cinq ou six.  Max.

Idéalement les photos doivent être un peu coquines aussi.  Histoire de voir ce à quoi on a vraiment affaire.

Celle-là vous pouvez y aller:

 

 

.

 

J’ai rencontré la poule un jour après avoir liké sa photo.  Et après deux rendez-vous j’étais bien au chaud entre ses jambes.

Elle avait de faux seins.  Bon.  J’aime pas spécialement.  Mais le reste était splendide.  Et c’était une vraie folle du cul.

Ce n’en est qu’une parmi tant d’autres.  Merci Tinder.  Merci.

2- Ne mentez pas

Ranger les photos où vous êtes beaucoup plus beau-gosse qu’en réalité.  Et ne racontez pas trop de conneries non-plus.  Parce que niquer du lourd sans trop d’efforts implique d’éviter de décevoir dès le premier rendez-vous.

Par ailleurs.  Vous avez déjà reçu un de ces spams camerounais?  En général ils commencent par « Moi fils du prince du Cameroun très riche.  Cherche person serieux vers ki envoyez 3 000 000 de dollars parce que prince EN PRISON.  Tu veux? »

S’ils sentent autant l’arnaque c’est fait exprès.  Les fautes d’orthographe aussi.

Ils savent que si vous répondez c’est que vous êtes un abruti.  Une proie facile.  Ils vous laissent vous sélectionner vous-mêmes.  Gain d’effort et de temps considérable pour ce fils de prince.

Appliquez cette technique à Tinder.

Faites comprendre d’emblée que ce que vous voulez, c’est niquer.  Avant-tout niquer (voir ci-dessous).

Le top: leur dire que vous êtes touriste.  En visite pour une petite semaine.

Celles qui pour une raison ou pour une autre se sont mises à chercher l’amour sur Tinder seront écartées.  Seules les chaudasses resteront.

 

 

 

.

 

3- Chattez utile

Vous avez sélectionné votre bombe.  Ca commence à chatter.  Il faut faire rapide.  Et surtout vérifier que ses intentions sont bien sexuelles.

C’est facile.

Soyez d’emblée très flirty.  Commencez toujours par lui dire à quel point elle est canon.  Ca envoi un message clair. Vous êtes bien ici pour niquer.  A bon entendeur…

4- Décrochez le date

C’est là qu’il faut commencer à assurer un peu.

Vous savez que la poule est 1) très belle et 2) un peu salope (je dis ça affectueusement hein).  L’objectif est maintenant de la rencontrer.  De lui donner votre numéro pour que quelque chose s’organise.

Il faut le sentir.  Trouver le bon timing.  Mais ça doit arriver très tôt dans la discussion.  Dîtes-lui que vous aimeriez beaucoup la rencontrer après quinze minutes de discussion maximum.

Parce que là est la beauté de Tinder.  C’est pas fait pour discuter.  C’est fait pour se rencontrer.

Parfois le chat se poursuit par texto.  Pas de panique.  Elle veut juste pouvoir se dire que vous n’êtes pas forcément un serial killer.  Brèves vérifications d’usage.

Proposez une heure et un lieu de rendez-vous dès que vous sentez une ouverture.  Ne laissez jamais trainer le truc sur des jours entiers.

5- Le rendez-vous

Vous avez rendez-vous avec une très jolie fille.  A-priori favorable à une levrette imminente.

Bien joué.

Mais l’essentiel reste à faire.  C’est comme n’importe quel autre date.

Alors soyez marrant.  Posez-lui beaucoup de questions.  Et surtout payez l’addition.  Il faut toujours payer l’addition.  Peu importe ce qu’on en dit.  Payez l’addition.  Et puis mettez des chaussures sympas.  Les femmes les remarquent toujours.

Il faut être un peu patient aussi.  N’espérez pas forcément tirer votre coup dans la demi-heure. Une fois je me suis retrouvé chez une Tinder girl dès le premier rendez-vous.  Une fois.  C’est tout.

En général il faut attendre le second date.  Par contre si vous n’avez pas niqué au troisième alors laissez tomber.  Vos chances sont trop minces.  Et beaucoup trop de filles attendent.

Si vous faites bien les choses vous aurez de toute façon toujours un stock de 4-5 bombes sous la main.

D’autres suggestions?  Balancez.  J’ai très envie de les entendre.

UFANY blog aussi ici:

http://un-francais-a-new-york.blogspot.com/

2 commentaires

  1. Ce qui est bien, c’est qu’il y en a pour tout les gouts.

    Et par contre, si, dès le premier soir tu peux les ferrer au pieu. Meme une catho coincée, faut pas déconner, si elle est là c’est pas pour aller à la messe. Faut juste travailler le chat pré-rdv, puis le bavardage pré-coït.
    Les femmes plus fines demandent plus de finesse, mais le résultat est le même, ce qui change, c’est le challenge. Quand tu as fini 40 fois mario, tu te mets à jouer en hard, même si le résultat final est le même.

    A bon entendeur !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>