Le guide de survie en territoire 2.0

Plus précisément ici nous aborderons la région twittérienne* (rien à voir avec clitoridienne même si ça rime) où chaque jour est une lutte pour un nouveau follower, un RT, et parfois un #FF.

Dans un premier temps, soyons clair, votre vie de manière générale n’intéresse personne (sauf si vous êtes une célébrité et dans ces cas là merci de vous reporter à l’article « Comment créer le buzz en étant déclaré #RIP sur Twitter »). Ainsi, la photo de votre déjeuner du midi, celle de votre animal de compagnie (attention cela ne s’applique pas aux conjoints) ou le fait qu’il reste 10 personnes devant vous à la Poste a autant d’intérêt pour la twittosphère que de savoir que la mère de Loana s’appelle Violette. Oui aussi étonnant que cela puisse paraître Twitter n’est pas un journal intime (il y a des skyblog pour cela).

Ainsi, il est préférable de, soit :

1/ Vous créer une vie, tout en restant crédible j’insiste sur ce terme, ne vous déclarez pas la nouvelle star de la chanson depuis Larusso ou l’épouse de Laurent Ruquier, ceci n’est PAS réaliste.  Optez plutôt pour le contrôleur SNCF de Delarue et sa passion des rails, ou le correspondant chilien de Polan

ski et Ribery et leur profond engagement auprès des mineurs.

2/ Devenir spécialiste dans un domaine précis, si possible en rapport avec votre profession ou votre passion. Ce conseil ne s’applique pas aux pongistes, zoophiles, comptables, puxisardinophiles, nécrophiles et autres joyeux lurons envoyés par Satan himself.

Ah attendez, sauf erreur de ma part, je vois 2 kikoolol en train de me lire (lé ga vou féte koi la ??? xD mdr xptdr lol toussa) je vais donc devoir spoiler un sujet qui fonctionne pour eux afin de leur éviter d’avoir à vendre un de leurs organes pour acquérir des neurones. Pour vous, les kikoos un seul et unique sujet de prédilection : Justin Bieber (voilà le mot est lancé, tel Magali Vaé sur une scène).Viiiite partez donc dès maintenant à la poursuite de la fillette méchée. Pour ceux qui se sont dit en lisant mes derniers mots qu’ils seraient plutôt intéressés, eux, par des filles éméchées, les deux dernières catégories sont pour vous.

3/ Utiliser le sexe ou #NSFW. Non vous n’êtes pas obligés de sucer/coucher/prendre par le cul pour réussir (c’est pas comme dans la vraie vie), il vous suffit d’en parler et si possible d’en montrer un maximum. Je tiens

à préciser qu’idéalement il est préférable de montrer les atouts d’autres personnes, histoire que votre patron ne découvre pas dans un RT la photo où vous prenez SON assistante sur SON bureau.

4/ Montrer le poète 2.0 qui est en vous, car oui le maître des mots est adulé par les twitteriens, celui qui fait rire ou sourire grâce à un subtil jeu de mots sur une actualité ou sur la vie quotidienne est amplement RT, souvent en home page et compte ses followers par milliers. Dans cette catégorie, il est essentiel de twitter avec bon goût ! Je précise que répondre à chaque tweet qui contient un « où » par un « dans ton cul » n’est pas considéré comme distingué. (Pour les fans de CMB-DTC, ceci est accepté dans d’autres catégories)

Enfin dans cette première étape vers la gloire, il nous reste deux éléments à voir ensemble : le choix d’un pseudo et celui de votre avatar.

Il paraît évident que de choisir @HitlerIsBack666 n’est PAS une bonne idée, le point Godwin étant trop vite atteint, vous risquez un « report as spam » aussi rapide qu’un orgasme d’éjaculateur précoce.

Ne vous tournez pas non plus vers un @beaugossedu75 ou @grossebitequifaitjouir ceci est réservé à Meetic, Msn et autres sites de Fastfoutre.

En résumé, tentez de faire simple et efficace pour que l’on puisse retenir votre pseudo facilement (si possible évitez les chiffres qui n’en finissent pas comme par exemple @janedoe783 ça m’énerve et je ne me rappelle

jamais des 3 derniers chiffres de la greluche en question).

Concernant l’avatar, soyons honnête si vous avez participé aux concours des sosies d’Anne Roumanoff, évitez de vous montrer, au mieux postez une partie de votre corps (dos, décolleté, yeux, un slip) en y ajoutant une « personal touch » : un tatouage, un post it, vos doigts qui forment un « V » ou les cornes de

Satan. Si vous avez 14 ans et que vous êtes recouverts de boutons des orteils au front, utilisez la photo d’un autre (David Copperfield, Céline Dion ou un autre grand penseur du 21ème siècle). Notez que toutes photos dénudées de femmes rapportent du follower, cependant ces derniers risquent d’être aussi affamés qu’un pays comme la Somalie. (Sachez le).

Une autre chose importante : n’oubliez pas qu’il y a une possibilité à un moment ou un autre, de rencontrer votre timeline IRL (in real life) et de ce fait, EVITEZ Photoshop ! Cela vous sauvera d’un « Tiens t’as pris la graisse de ton 95C pour te la coller en culotte de cheval ? ». Rappelez vous que Twitter est une jungle !

A présent vous disposez des bases pour survivre en territoire2.0, vous serez peut être la prochaine @EvaTeferfoutre avec pour premier tweet : « A force de m’avoir mis la main au panier, il me connaît Par

Cœur Tony. »

Illustration de @T0adscroak pour voir son site tu cliques sur l'image

*Si tu ignores où se trouve Twitter et qu’est ce donc, je te conseille l’excellent article de Karim : http://www.megaconnard.com/%C2%AB-baisse-le-son-mamie-je-vais-t%E2%80%99expliquer-twitter-%C2%BB/

NDLR un autre article publié la semaine dernière expliquant comment un certain Julien a réussi sur twitter

http://www.megaconnard.com/un-bel-avenir-sur-twitter/

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*