Les Anglais débarquent.

« Putain, relou, ma meuf a ses règles, j’vais pas niquer pendant 4 jours ».

« T’as de la chance mec, celles de la mienne durent 1 semaine. Et comment elle est casse-couilles… »

Tous les 28 jours, vous avez des chances d’entendre ce random talk entre deux potes. Ouais c’est vrai, c’est casse-couilles, poto, que tu puisses pas baiser 5 jours par mois. Nan, nan, parce que nous, on kiffe que les Anglais débarquent. C’est du plaisir à l’état pur. J’te jure, c’est un jubilé.

Pendant que toi, tu te la cales derrière l’oreille, voici la réalité de ta meuf pendant 5 jours (9 si tu comptes les PMS) :

– Le mal de ventre. C’est pas comme si on avait trop mangé de pain d’épice. On sent vraiment qu’un truc se passe, qu’on ovule, que y’a deux hamsters qui font un dunk contest avec nos ovaires.

Solution proposée : Se planter une dague dans le bide.

– Le mal de dos. Je ne l’explique pas mais concrètement c’est la même douleur que quand tu passais 4 heures en DST de philo, avachie sur ta chaise, en réfléchissant à la réponse adéquate à « Autrui est-il un autre moi-même ? ».

Solution proposée : S’allonger sur le sol à plat ventre (sur le quai de la ligne 13, idéalement) et attendre que quelqu’un passe, vous marche dessus et vous brise une lombaire, histoire de chialer pour une raison valable.

– Les sautes d’humeur. Croyez pas que ça nous fasse plaisir d’être hyper émotives comme ça. Mais, moi, je trouve ça vachement triste et blessant de ne pas trouver de place assise dans le métro. Et vachement énervant que mon mec me trompe SYSTÉMATIQUEMENT 2 jours avant mes règles.

– T’es où bébé ?

– Chez ma mère.

– Mytho, t’es en train de me tromper avec une pute asiat’.

– Mais enfin, c’est toi qui m’a envoyé voir ma mère parce que tu te vidais tellement de ton sang qu’à la maison c’était le remake de Carrie au Bal du Diable.

– C’est une raison pour me tromper ? Elles ont jamais leurs règles ces putes de putes asiat’ ?

– Je te passe ma mère…

-Putain et en plus tu me trompes avec une meuf qui imite super bien la voix de ta mère ! On entend même pas son accent thaï, à ta pute !

-….

(Toute ressemblance avec un dialogue ayant existé serait totalement fortuit)

Solution proposée : Remplacer l’Antadys par du Xanax. Attendre patiemment qu’on se calme  (jour 2 ou 3) et s’excuser (oui).

– Les bouffées de chaleur. C’est un sauna le bordel. Un coup t’as chaud, tu te désappes, un coup t’as froid (c’est l’hiver hein), tu te rhabilles. Tu fous la clim’ au bureau alors qu’il fait – 7°C dehors et que tes collègues d’open space sont des hommes et ne comprennent pas pourquoi t’es en soutif devant ton écran comme si tu organisais secrètement un revival de Woodstock pour le printemps 2013.

Solution proposée : Aucune. Désolée. Souffrez.

– Les seins énormes. Alors ouais, c’est comme pendant la grossesse, les seins doublent de volume et deviennent, selon ta chance, douloureux ou plus sensibles. Ce qui est une aberration anatomique quand tu fais du 90A, d’avoir mal aux seins que tu n’as pas. C’est le moment où jamais pour que votre gars vous les lèche, ceci dit, histoire de voir si un orgasme boobsique ça existe.

Solution proposée : Mettre un soutif, dormir sur le dos et supplier votre mec de retourner au stade fœtal et de vous mordiller les seins.

– Les dommages collatéraux. En marge de tous ces trucs insupportables, on ne sent ni belle, ni sexy, ni fresh. On a de l’acné juvénile, même après un traitement de 2 ans au Roaccutane. Et non, on a pas envie de s’épiler parce que ça fait plus mal que le reste du temps (argument avancé par feue mon esthéticienne à qui j’ai pété la gueule). Mais que malgré le fait de se sentir comme une putain de vache à lait, on a SUPER ENVIE DE BAISER parce que c’est le moment où la libido est à son climax et qu’à moins d’être avec quelqu’un qu’on connaît bien, on se fera jamais sauter pendant nos règles.

« Putain, relou, ma meuf a ses règles, j’vais pas niquer pendant 4 jours ».

Mais ta gueule, connard, viens on échange.

 

4 commentaires

  1. @ Mollets d’Acier: je trouve pas que ce soit un avantage. Je couche le premier soir (on sait à qui on a affaire et ça évite de perdre un temps précieux si c’est un connard), et pas de chatte, j’ai quasiment toujours un date à chaque fois que j’ai mes règles.

    @LaPPM_: big coeur sur ta face, merci. Sinon t’as oublié la rétention d’eau, genre je ressemble au bibendum de chez Michelin. Et ouais, ya pas que les boobs qu gonflent chez moi. En plus d’être blanche comme Casper à cause de l’anémie, oui on peut le dire, je ressemble au bibendum.

    1. @ ScientifiqueàOilp : Oui, on ressemble à rien. J’ai oublié surement beaucoup de trucs casse-couilles. Moi, par exemple, j’ai des nausées. ce qui nous ramène, tous les mois, au post précédent : un test de grossesse.
      @ Mollets d’Acier : NE GRILLE PAS MA TECHNIQUE POUR FAIRE CROIRE QUE JE SUIS UNE MEUF BIEN !!! 🙂
      Chocobisous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*