Parlons CACA, Votons Megaconnard

 

De touts temps notre société et même notre civilisation pour séparere l’être humain et animal de ce qu’il produit en masse: Les matières fécales.

Le péril fécal et à l’origine de très nombreuses maladies appelées aujourd’ hui tropicales que des ONG essaient d’abolir  grâce à un truc appellé hygiène. Si j’arrive aisément à ne jamais rencontrer mon propre caca il n’en est pas de même avec celui des chiens de mes concitoyens.

 

J’ai longtemps réfléchi à mon programme politique sur cette question. Pendant longtemps j’ai imaginé une taxe exceptionelle sur les animaux de compagnie. Mon raisonement est le suivant si quelqu’un à les moyens de nourrir, toiletter, promener, soulager un animal il peut bien mettre quelques euros pour le bien commun non ?  On m’objectera les personnes agées et seules, les aveugles,  les zoophiles qui eux aussi ont le droit  à un peu d’amour.  Cela ne m’arrêtait pas et je pensais serieusement pouvoir me faire élire sur ce programme. J’en ai parlé à quelqu’un qui occuppe aujourd’hui un poste très important au sommet de l’état mais je ne peux pas en dire plus sinon je serais obligé de vous tuer après.

 

Cette personne que nous appellerons François dans le but de préserver son anonymat m’a dit la chose suivante: on ne peut pas proposer une telle mesure car avec cette mesure nous sommes surs de perdre tout un éléctorat qui est aussi bien réparti à droite qu’à gauche.  On peut proposer une mesure impopulaire si ça nous clive un peu plus avec le camp d’en face parce que ce qu’on perd en face on le renforce dans son propre camp. On ne propose jamais une mesure qui ferait perdre autant de voix de droite que de gauche. Il faut donc considérer les propriétaires de chiens comme une véritable niche éléctorale dont aucun candidat ne peut se priver.

( Si t’as pas compris la petite blagounette relis la.)

 

Je suis passé à autre chose , j’ai arrêté la politique j’ai fondé un blog participatif puis un deuxieme et puis la j’ai eu une illumination en regardant TF1 un soir tard.

Toute personne possédant un chien devrait faire enregistrer à ses frais l’ADN de son chien.  Ensuite à chaque fois qu’un agent verbalisateur verrait une dejection canine dans la rue il ferait un prélèvement et en croisant avec le Fichier National D’ADN Canin FNAC . (j’ai même une super idée de logo Fnac en lettres blanches  de type Helvetica sur un fond couleur caca.)  Et ainsi en deux temps trois mouvements on identifierait de façon certaine les coupables. Chaque contrevenant devra  s’acquitter d’une amende de 180 à laquelle il faudra ajouter les frais d’analyse de l’ADN.

Je vois trois avantages à cette mesure:

  • Des rue plus propres
  • de l’argent dans les caisses de l’état
  • le plaisir que nous auront à voir des policiers faire des prélèvements sur des crottes de chien.

Un dernier problème est qu’il sera difficile d’étendre ce fichier FNAC au niveau mondial et que nous ne pourrons pas identifier les cacas des chiens étrangers.  C’est une réalité qu’il faut accepter et pour une fois les étrangers seront mieux traités que les français.  (si vous êtes d’extrême droite lisez ainsi la phrase précédente : ce ne sera pas la première fois que les étrangers sont mieux traités que les français.)

 

J’offre cette idée à tous les candidats aux municipales, présidentielles, regionales, délégué de classe mais en attendant :

 

VOTEZ MEGACONNARD


 

3 commentaires

  1. J’ai un chien.
    J’ai un appartement. (ouhhhh la vilaine)
    Je ramasse les cadeaux que déposent mon chien.
    Je paierai une taxe bien volontiers si elle existait parce que je peste contre le caca des autres. Chacun devrait gérer son propre caca non ?

    (on peut l’voir ce logo ?)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>