Célibatarde.

On a toutes été célibataires à un moment donné. Parfois, tu n’as juste pas envie d’avoir un mec. Tu sors d’une relation, t’as envie d’avoir la paix et si t’as un toyboy, t’as plus beaucoup d’exigences. A ce moment là, tes copines en couple et tes parents te regardent comme si tu avais contracté la malaria. Les mecs comme si tu étais Sasha Grey en manque de gangbang et tes followers comme une dalleuse attention whore.

Je voulais vous écrire un chouette post, un peu drôle et cynique, alors, comme souvent, j’en ai parlé à mes copines. Elles sont tellement fortes que j’ai pas eu à trop me creuser la tête…

Florilège de conneries que 6 meufs de 25 à 33 ans ont entendues au fil des années de vaches maigres.

On te rappelle que c’est ta faute, avec ton caractère chelou :

« T’attires que des nazes aussi ! » Ah bon ?

« T’as vachement peur de l’engagement, si je puis me permettre, et puis ce caractère, c’est une carapace. En fait t’es pas heureuse ». Je savais qu’arrêter la fac de psycho pour faire un gosse, c’était pas ta meilleure idée. Et non, tu ne peux pas te permettre.

« Tu joues trop avec les hommes ça inspire pas confiance ».

« Tu cours après quoi ? » Je cours après mon destin comme un cheval fougueux, connasse.

« Et pourquoi tu entretiens des relations à distance ? » Pour le pied à terre à Miami.

« Tu es hors du cadre c’est ça qui est chouette ».

« T’as vu tous tes exs se sont maqués après toi ». Le tien est devenu gay et c’est pas pour autant que tu me vois scander MARIAGE POUR TOUS !!

On est extra-lucides quant à ton avenir :

« Je suis sûre que tu rencontreras quelqu’un de très bien ». Comme si ta copine avait elle-même écrit ton destin dans son Moleskine.

« Non mais je suis sure que toi aussi tu vas trouver quelqu’un… » Mais je cherche personne.

On essaie de te culpabiliser sur ton âge :

« Tu rajeunis pas hein !  T’as déjà 25 ans ».

« Ma pauvre tu vas avoir 30ans et t’es toujours pas casée, faut t’activer si tu veux avoir des enfants un jour ».

« Tu commences à te faire vieille, faut arrêter d’être exigeante ». Ah ? Y’a une date de péremption sur mon cul ? Variante : « Revois tes exigences à la baisse ».

On te prend pour la Catin de Babylone :

« Tu trouveras jamais un mec, t’as déjà couché avec tout le monde ». Non, la preuve, je baise ton mec.

« Tu dois avoir une vie sexuelle débridée ». Oui, je savais pas comment l’avouer, mais pendant que t’es au yoga bikram, moi j’ai bondage.

« C’est pas chiant la capote ? Moi j’pourrais pas. Mais bon, t’as pas de mec fixe. C’est pas une critique, hein ». Entre le confort et le Dass, j’ai choisis.

« Ça t’arrive d’embrasser un mec en boite ? «  Demande moi plutôt si ça m’arrive de ne PAS embrasser un mec en boîte.

« En fait, t’es comme Bridget Jones, en jeune et fraiche ». Non.

« Tu sors beaucoup, tu bois pas mal, ça attire les fêtards mais je sais pas si les mecs cherchent ça ». Variante : « Aucun mec ne voudrait d’une dépravée comme toi ».

« Ça se passe comment quand on fait un test HIV ? ». Je.

On est consterné pour toi :

« Mais… T’es heureuse ? » Non, je ne m’épanouis qu’entourée de mecs, j’envisage donc de me mettre à l’orgie interraciale.

« En tout cas tu mérites ce qu’il y a de mieux ». Je sais, c’est pour ça que je ne présente pas le premier tocard venu à mes parents.

« Ils ont pas su voir la chance qu’ils avaient ».

« Tu cherches pas au bon endroit ». Raboule le GPS, que je sache où chercher. « Tournez à gauche. A 200 mètres, tournez à droite ». Youhou, j’ai trouvé le père de mes enfants!

« Laisse tomber Twitter, les mecs y sont tous casés ».

On te rappelle que le célibat, ça a du bon :

« J’te jure la vie à deux,  c’est pas ce que tu crois, c’est pas rose tous les jours ». Dis wallah.

« Au moins t’es tranquille ! Pas de mec qui t’emmerde avec le foot et les soirées entre potes ! » Ah, mais si t’es maquée avec un fan de tunning, aussi, j’peux rien pour toi.

« Je t’envie, tu sais, des fois je regarde des series avec mon mec au chaud et je me demande quelle connerie t’es en train de faire dehors ». Bah si tu te fais chier avec ton mec, rejoins moi pour boire un shot, non ?

On te montre que c’est toi qui part en couilles :

« T’es bien trop belle, les mecs n’osent pas venir vers toi ». Variante : « T’es trop canon, tu fais peur aux hommes ». Bon, si je suis belle et bonne, pourquoi y’a pas la queue en bas de chez moi ? Expliquez moi.

« Tu dois avoir une liste d’attente de ouf vu comment tu es belle et intelligente, une vraie cour quoi ». Non, les hommes sont globalement tous des cons.

« T’aimes trop les mecs à problèmes c’est pour ça »

« Toi il te faut un mec.. Différent car tu es… différente ». Ça veut dire moche ?

« En fait tu mets la barre trop haut »

« Tu devrais pas mettre de talons t’es déjà grande »

« Tu ne sors pas assez »

« Faut t’habiller mieux que ça, pour attirer l’oeil ».

Spéciale disquettes de mecs :

« C’est pas que ma meuf t’aimes pas, mais elle comprend pas qu’on soit potes depuis 6 ans »

« Si j’étais pas avec ma meuf, je serais avec toi ». Oh, ta gueule, mec.

« Cékankonbaiz ? »

Enfin, la pire du pire :  « T’façon c’est quand tu chercheras plus que tu trouveras, c’est TOUJOURS comme ça ».

Ça y est, c’est bon, je cherche plus. J’attends.

 

J’attends.

 

J’attends.

 

J’m’en bats, j’attends.

 

Bon.

 

Article librement inspiré de  : http://www.madmoizelle.com/pires-phrases-celibataire-87299

(Merci à ma meute de copines, vous êtes formidables <3)

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*