Les disquettes de rupture en 6 leçons.

Hier, une copine m’a demandé des conseils pour plaquer un mec. En fait, de manière générale, pour esquiver un mec.

Je n’ai pas de remède miracle, malheureusement, mais après avoir longuement observé nos amis du sexe opposé, on va pas se mentir, ils sont forts à ce jeu-là. Il y a de quoi apprendre de leur lâcheté légendaire.

Avant de plaquer un mec, il faut bien identifier deux types de gars :

– celui dont on se fout un peu, qu’on ne cherche qu’à esquiver comme un ninja.

– celui qu’on aime bien et dont on ne veut pas heurter la sensibilité.

1/ Le one night stand qui veut dormir sur place

Le problème : T’as ramené un mec à la maison pour une partie de jambes en l’air. Personne ne te jette la pierre, on l’a toutes fait. Sauf que ton bon ami de baise occasionnelle s’est senti en terrain conquis et commence à tapoter tes oreillers pour s’endormir confortablement. Ce qui ne doit absolument pas arriver. Jamais.

La solution : La meilleure est d’aller chez le mec et non le contraire, comme ça tu peux taper une esquive rotative facilement. Si il est bel et bien installé dans tes draps Ikea, il existe un mensonge éhonté et énorme, mais qui marche à tous les coups. Tu prends une mine contrite, Mea Culpa Style, et tu avoues qu’en vrai, t’as un mec. « Demain, mon mec vient tôt, car on emménage ensemble, t’étais un peu comme mon dernier coup avant l’engagement, ma Bachelorette Party en levrette ».

2/Le diner

Le problème : Le mec te tanne depuis un mois pour t’emmener diner. Il croit dur comme fer qu’après cette heure et demie en sa compagnie, tu vas succomber à son charme après l’addition qu’il aura pris le soin de payer. Toi, ça fait 4 semaines que tu t’inventes des excuses pétées (« il neige », « il fait trop beau », « y’a le Bachelor », « j’ai mes règles », etc.) pour esquiver le mec en question. Tu préfères bouffer une soupe Knorr devant BFM plutôt que de devoir choisir entre le pavé de saumon et l’assiette de charcut’ avec lui.

La solution : A moins que tu veuilles le garder sous le coude pour un plan cul irrégulier, un soir d’hiver, le diner est simple a esquiver. Il suffit de dire « non ». Astucieux, hein ?

3/ Le mec de plusieurs dates

Le problème : T’as déjà eu plusieurs rencarts avec ce gars, tu l’aimes bien mais c’est pas la panacée. Pour les papillons dans le ventre, tu repasseras, c’est plutôt des cocons que t’as dans le bide. Vous avez baisé et c’était pas mal. Ça compense le fait que tu te fasses un peu chier autour d’un verre de Chardonnay avec lui. Oui, mais voilà, après 5 rendez-vous et le double de baise (oui, c’est mathématiquement possible), le mec a finit par s’attacher un peu à toi. Et toi, tu culpabilises un chouia.

La solution : Quitte à passer pour une salope, autant surjouer. Après quelques rencarts, il est encore possible de plaquer par SMS. Exemples : « Je suis désolée, tout va trop vite pour moi, je sors d’une relation longue, tu sais, je me sens pas prête, je ne te rendrais pas heureux. A bientôt, la bise. Meurs. Va là bas ».

4/ Le mec qui pourrait rester un plan cul

Le problème : En couple ça matche pas. Ou bien t’as envie d’autre chose. Le souci c’est que ce type est un coup d’enfer et que tu serais bien la plus conne de ne plus profiter de son don pour le plaquage contre le mur. C’est bâtard mais tu peux avoir le beurre et l’argent du beurre. L’obstacle majeur, c’est que les mecs ont un ego surdimensionné. L’avantage, c’est qu’ils aiment plus le sexe que leur fierté.

La solution : Il faut la jouer fine, se détacher petit à petit. En fait, c’est une technique très masculine. Imagine la situation comme une balance. Sur le plateau de droite : les trucs de couple, les diners, les soirées DVD, les compliments, les potes etc. Sur le plateau de gauche : le sexe. L’idée est de vider à droite pour que la balance penche totalement à gauche.

5/ Le mec qu’on aime plus

Le problème : C’est triste, mais ça arrive. Après des mois ou des années de couple, l’amour s’est envolé. C’est délicat, et il faut vite choisir entre l’honnêteté et la disquette de fdp.

La solution : Je te conseille de dire la vérité car bon, il faut quand même respecter les personnes que l’on a aimées. Mais si tu es très lâche, il y a une solution très appréciée par nos amis les mâles : la faire à l’envers. Accuse le de n’importe quoi (de tromperie par exemple) et profites-en pour le plaquer avec violence. Et fait la morte, disparaît de la surface de la Terre.

6/ Le mec qu’on aime trop

Le problème : T’aimes ce mec comme une tarée. Probablement plus que lui ne t’aime. C’est pas grave mais c’est relou de fou. T’arrives plus à rien sans lui et c’est quand même vachement unilatéral et handicapant.

La solution : Etre honnête. Un bon « je t’aime donc je te quitte » lui permettra de comprendre ton implication.

Si tout ceci n’a pas marché, il reste la solution ultime : Change de pays.

4 commentaires

  1. ton nom « LaPreuveParMoi » reflète bien la mentalité de la femme moderne.
    Un égo surdimensionné, ou la moindre pétasse se prend pour une star.
    En fait la femme moderne manque cruellement d’humilité. Princesse de pacotille, insatisfaite chronique, enfant gâté de merde.
    Dans mon pays, les « blanches » comme toi on les appellent « les gratuites »!
    C’est fou quand même. J’en arrive à avoir plus de respect pour les putes !

    Va chier femme qui respect si peut les hommes et l’amour…

  2. Je trouve ca irrespectueux envers les hommes… Certes nous ne sommes pas tous des hommes forts, certes je suis passe moi aussi par un ou deux moments de lachete. Mais je respecte toujours la personne avec qui je passe des moments – que ce soit le one night stand ou ma cherie – et je pense que les filles devraient en faire autant. Et puis ca sent vraiment la nana qui se prend pas pour de la merde… Honnetement, en ayant vecu beaucoup a l’etranger, les francaises devraient se calmer un peu et s’ouvrir un peu plus. Un peu de gentillesse et de respect ne fait pas de mal, surtout dans ce monde dur. Je dis ca, je sens bien que certaines vont trouver le moyen de me detruire en commentaire, mais la verite c’est que je pense que les francaises ont tres peu de respect pour les hommes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*