The Little Black Book.

les_ex_de_mon_mec,1

Dans le film « Les exs de mon mec », Brittany Murphy liste et rencontre toutes les exs de son mec SI PARFAIT. Et déchante. Et si ton mec fouillait dans ton Little Black Book, il trouverait quoi ?

1/ L’ancien plan cul irrégulier

Ce mec, c’est le celui qui a oublié son amour-propre chez sa mère. Fort de 2-3 nuits torrides, il a auto-proclamé que tu étais sa propriété pour toujours. Régulièrement (une fois tous les 6 mois), il t’envoie un SMS pour « prendre des nouvelles » et savoir si tu es toujours maquée. Évidemment, puisque tu lui appartiens, il se vénère quand tu lui dis que « oui, t’es maquée et heureuse en ménage, merci bien, laisse moi ». Il savoure aussi ses souvenirs qui datent de 3 ans, en espérant que tu réagisses comme une chienne pavlovienne à son « Tu te rappelles quand tu m’as sucé dans ma Smart ? » (non).

2/ Le pote avec qui tu dérapes

Un peu bourrée, en 2006, t’as voulu faire la nana débridée et jouer au rodéo avec un de tes potes, un soir de grand galère sexuelle. Mauvaise pioche, comme c’est ton pote, il a ton numéro de portable. Déjà que le sexe était gênant – mais alcoolisé alors ça passe – il a fallu que ton pote décide de t’appeler « chérie ». Fatalement, la semaine d’après, alors que tu bois des mauresques avec ton groupe d’amis, sa promiscuité devient anxiogène. Et le « Tu prends quoi chérie? » au moment de commander jette un froid au milieu des planches de fromage.

3/ Le mec avec qui ça s’est mal fini mais avec lequel on a une relation cordiale

Ça a été une belle relation, avec des hauts très hauts et des bas très bas. Pourtant, ça s’est fini dans le sang et ponctué de « va niquer ta mère » et de « meurs. meurs bien, fils de iench, meurs ». 2 ans plus tard, quand tu le recroises, magnanime, tu lui fais la bise poliment en lui expliquant que « on est pas Mowgli, on peut être civilisés, non ? »ERREUR ! Dans sa tête, il n’entend que « Elle me dit bonjour, j’ai encore du pouvoir sur elle, je me la refais quand je veux, anytime, anywhere ». Te voilà repartie pour une série de SMS tout à fait anodins, finissant immanquablement par le surnom honteux qu’il te donnait  « Hey, je voulais prendre des news, chiquita ». Puis, il va vouloir prendre un verre « en tout bien tout honneur » et ceci peu importe si tu sois en couple (« Chui pas jaloux ») ou pas dispo (« Tu pourrais quand même me trouver 5 minutes dans ton planning de star »). Cet ex là est une sangsue, si tu lui donnes à manger, il essayera de te bouffer la main. Et la chatte.

4/ Le one night stand

Un peu bourrée, en 2006 (oui, c’était une grande année), tu finis en 69 avec un inconnu. Que tu ne veux absolument pas revoir quand tu auras achevé le final countdown. Pourtant, le lendemain, alors que tu dessoûles pépère sur le canapé avec ta bouteille d’Hépar, tu reçois un texto « Hey, super cette nuit avec toi, on se revoit quand ? »WHAT DA FUCK ? Ton « C ki lol ? » en réponse ne semble pas ébranler le ONS qui, plein d’aplomb te répond « C’est moi », comme si vous étiez en couple depuis 3 ans et que vous retapiez la ferme de sa grand-mère ensemble. Si tu t’en débarrasses pas illico, ce mec finira par être présent, comme par magie, au brunch dominical chez tata Colette.

5/ Le FDP

Ça a été ton premier grand amour et le premier à te briser le cœur. Depuis tu oscilles entre « je te souhaite tout le bonheur du monde » et « j’espère que tu rencontreras T-Bag et qu’il fera de toi sa pupute ». Dans les faits, il n’est pas vraiment présent dans ta vie parce que vous ne vous parlez plus mais une chose est sûre, c’est que tu ne veux absolument pas de ses nouvelles. Genre JAMAIS, quoi.

6/ L’ex avec qui tu es restée pote

Pour les mecs, c’est certainement la pire espèce du monde. Vous avez vécu un truc chouette, c’est fini mais l’amitié a pris le pas sur l’amour. Les gens trouvent ouf que vous entendiez aussi bien. Mais comme vous avez rompu y’a 20 000 ans, ils comprennent.  Bon, on va pas se mentir, il essayera probablement de te re-niquer à l’occasion. Fair enough. Vous avez chacun refait votre vie mais il te travaille à base d’arguments genre « Non mais coucher avec toi, c’est pas tromper ma meuf, puisque t’étais là avant ! ». Là, tu réalises qu’il y a une faille spatio-temporelle entre vous, ou bien qu’il a fumé du crack avant d’oser te dire ça.

7/L’ex plan cul régulier

Un peu bourrée, de 2006 à 2009, tu t’es octroyée le luxe d’avoir un PQR. 3 ans de SMS direct genre « dispo ? », plus de 5 à 7 que de 22 à 8 et pas mal d’orgasmes dans tous les lieux publics de Paris. Quand t’as fait le tour du pénis, t’as décidé de passer à autre chose. Feu le PQR, non. Depuis, il transpire le seum par tous ses pores. Régulièrement, tu te manges un joli blame game dans la gueule comme si t’avais lancé un Avada Kedavra contre sa mère. Et il te rappelle qu’un jour tu lui reviendras. Mec, remet-toi, non ?

 

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*