All posts by cylk

Graphiste, sudiste, venu à la capitale pour amour, gloire et beauté. Maniacopressécrite, à pousser le vice jusqu'à devenir directeur artistique (magazine Zeste) pour prouver à papa que j'étais pas une merde. http://cylkorama.blogspot.com/

Dépôt de plainte : mode d’emploi

Vous dire combien je m’en veux de m’être pris une telle cuite et de m’être endormi dans le métro pour me faire vider les poches, ne vous apporterait aucun sentiment d’empathie à mon égard. Ça arrive à tout le monde, vous le savez ! Et encore, moi, mon agresseur a eu la décence de ne pas…

Continuer l'article

Le parfum

Ancrés dans ma mémoire sensorielle, des souvenirs d’odeurs jaillissent subrepticement et me replongent agréablement dans une douce régression. Il en est une, particulière, qui me touche, m’apaise. Mes yeux se plissent, mon coeur s’emballe, mon corps vacille. Je suis parcouru, immergé, submergé, hypnotisé, soumis, soumis à cette odeur que je croise au détour d’un couloir…

Continuer l'article

Psyconthérapeute (épisode 2) Être persistant.

par @cylk34 Une grande pièce carrée est entourée de fauteuils en cuir noir, et de canapés en tissu. Au centre, un tapis supporte une table-basse chargée de vieux magazines écornés. Je contemple les ornements haussmaniens sur le plafond, et je me demande ce que je vais bien pouvoir dire. La première séance avec cette psy…

Continuer l'article

Psyconthérapeute (épisode 1)

Je revois encore le reflet de mon visage sur la vitre du TGV m’entraînant vers une nouvelle vie. Un avenir vide et incertain s’ouvre à moi avec toute l’émulation et la peur qu’il comporte. Au loin, les lumières oranges des lampadaires dessinent des constellations sur le flanc des collines. La nuit est jeune, et moi…

Continuer l'article

Le jour du lent

Il est des décisions parfois que l’on prend et que l’on doit assumer jusqu’au bout malgré l’évidence de la connerie qu’elle dégage. J’ai donc accepté de passer le réveillon du jour de l’an chez une collègue insistante (et non, pas assistante), qui me vendit son « jour de l’an » ainsi : « Mais siiii, vieeeens, il n’est…

Continuer l'article

Trente ans, c’est chiant !

Trente ans c’est chiant, ça parait très personnel comme réflexion. J’imagine les sourcils relevés par la circonspection que doit procurer cette réflexion chez le trentenaire qui kiffe trop son trentenariat, en se disant : « lé con lui, trente ans c’est le plus bel âge… ». Eh bien non ! Ce n’est pas l’aigreur qui pousse à…

Continuer l'article