Le soutien-gorge est ton ami, respecte-le !

Internet n’a que le mot « seins » en bouche, les seins font vendre, les seins sont universels et n’ont rien à craindre des lolcats et autres Instagram de burgers. Les seins sont roi des internets, vive le roi, vive les seins ! Mais qu’est le roi sans ses conseillers ? Rappelons qu’à l’ère monarchique, les conseillers avaient un rôle crucial dans le bon fonctionnement de la régence du roi, il s’agissait souvent là de membres de la haute aristocratie féodale, de prélats ou de juristes. Je te vois froncer des sourcils toi là, dans le fond « Mais pourquoi elle nous parle de royauté l’autre connasse, alors que moi si j’ai cliqué c’est parce que je veux voir des nichons ! » Ne t’inquiète pas Jean-Michel, j’y arrive, j’ai seulement voulu te montrer l’analogie dans les âges, un souverain n’est rien sans ses soutiens, les seins ne sont rien sans soutien-gorge (sauf pour LaPPM petite chanceuse). Aujourd’hui c’est au soutien-gorge que je veux rendre hommage, celui dont on ne parle jamais, petites mains maintenant, dans l’ombre de nos gorges déployées. L’attribution première du soutien-gorge est d’être un sous-vêtement de type féminin, composé de deux bonnets servant à soutenir et mettre en valeur la poitrine, autrefois appelé « maintien-gorge » ou même « gorgerette » (j’affectionne tout particulièrement la deuxième appellation qui je pense devrait être remise au goût du jour). En rendant hommage aux gorgerettes, j’ai également voulu tirer la clochette du signal, car depuis de nombreuses années la fonction inaugurale du soutien-gorge est violée, bafouée, transgressée, piétinée à coup de talons bon marché. Tu n’as rien compris Jean-Michel ? C’est là qu’entre en scène ma base de données « photos de femmes qui ne respectent rien » et qui va me servir en pointant du doigt l’inacceptable, à te montrer à toi Jean-Michel mais surtout à nous autres que le soutien-gorge est notre ami et qu’il faut le respecter !

IMG_1304

«  Le dos nu mais pas vraiment » : « le dos nu mais pas vraiment » est très répandu en discothèque de type Macumba, Bacchus ou Maryland, il résulte de l’envie première de dévoiler son dos, donc d’attirer le regard sur ce dernier. Sauf qu’après avoir essayé ta robe Pimkie devant la glace, tu t’es rendu compte que tes seins flirtaient dangereusement avec le lapin-piercing-PlayBoy de ton nombril. Qu’à cela ne tienne, Macgyver post-discothèque que tu es, tu prends le premier soutien-gorge te tombant sous le nez (il ne faut pas être en retard, c’est entrée gratuite pour les filles avant minuit) te disant que l’effet dos nu restera inaltéré.

IMG_2968

« Le serre-dos » : « le serre-dos » est un véritable fléau, décuplé par les matières portées par-dessus dites strech ou lycra. « le serre-dos » intervient le plus souvent dans la vie d’une femme quand cette dernière affirme faire un 85B ( vestige de l’âge où elle perdu sa virginité au lycée) alors qu’elle approche plutôt du 95B (je vous rappelle que les chiffres avant la lettre ne sont pas là pour le folklore, ils expriment la circonférence de votre dos) On estime que 80% des femmes ne connaîtraient pas réellement leur taille de soutien-gorge. Arrêtons le saucissonnage industriel, acheter un mètre-ruban vous prendra moins de temps, que de compter les bourrelets présents sur la madame.

slide_285823_2209680_free

« Mon push-up est en pleine croissance » : Changeons de catégorie, car non il y a pas que les poitrines opulentes qui sont sujettes aux dérapages. « Mon push-up est en pleine croissance » nous confirme une nouvelle fois que bien connaitre sa taille de soutien-gorge est fondamental. Au même titre que les chiffres, la lettre n’est pas là pour faire joli. Tu ne trompes personne en demandant un bonnet C à la vendeuse alors qu’on sait tous que c’est un B qu’il te faut. Petit test très simple, si quand tu sautes ta poitrine bouge indépendamment de ton soutien-gorge, tu es visiblement confrontée à un problème de taille. Et tu me feras le plaisir de jeter ce tee-shirt lycra car un push-up sous du lycra, devient un push-up visible sous du lycra.

15-meg-ryan

« Fraicheur de vivre dans mon tee-shirt » : s’il y a une activité mammaire qui ne supporte aucun maintien approximatif, c’est bien le non-port de soutien-gorge. Activité souvent jalousée par les gros bonnets, qui aimeraient parfois échanger leur 90D contre une balade avec Johnny Jane, juste le temps d’une journée. Alors quand tu veux donner de la fraicheur de vivre à tes seins, enfiler ton plus beau tee-shirt blanc et aller gaiement te promener il y a une règle à savoir. Prendre un stylo et le placer sous la poitrine, si le stylo tient la sentence est irrévocable, tu vas de suite dans ta chambre me chercher de quoi maintenir tout ça et sans discuter.

7-tara-reid

« Le décolleté de la gravité » : aux antipodes du « dos nu mais pas vraiment » nous retrouvons « le décolleté de la gravité », gravité pour expliquer le phénomène physique qui cause l’attraction réciproque des corps massifs entre eux, les seins, le sol. Mais aussi pour exprimer la gravité de cet acte « Si mes seins tombent et que je mets un décolleté à l’ouverture aussi basse que ces derniers, cela va créer un effet trompe l’œil » Alors je t’arrête de suite, tu ne t’appelles pas Jamy et tu ne vis pas dans un camion qui porte les inscriptions « c’est pas sorcier ». Tes choix vestimentaires ne devraient provenir que de la logique suivante : tu ne peux décemment pas mettre une robe sans soutien-gorge quand les lois de la gravité sont déjà venues saluer ton décolleté.

Pour conclure remémorons-nous un instant encore un peu d’histoire, le Roi Louis XVI fut guillotiné pour trahison sur l’accusation de ne pas avoir respecté son rôle constitutionnel et d’avoir manœuvré secrètement contre la Révolution… encore un qui aurait dû écouter ses conseillers.

6 commentaires

  1. Cousin dos nu (mais pas vraiment), il y a aussi le « bretelles couleur chair ou transparente » qui sur une nana de 20 ans qui pourrait assumer ses seins bien droits et fermes est du plus mauvais effet.

  2. Je rajouterai que le push up en pleine croissance n’est pas qu’un problème de taille de soutien gorge mais aussi de qualité. J’ai déjà eu le tour avec un soutif à la ma taille mais acheté pas très cher… pas contre, j’ai un vrai souci avec les filles qui pratiquent le dos nu mais pas vraiment

  3. -le Roi Louis XVI fut guillotiné pour trahison sur l’accusation de ne pas avoir respecté son rôle constitutionnel et d’avoir manœuvré secrètement contre l’ Évolution… enfin je crois.

  4. Je rajouterai qu’une femme fait ce qu’elle veut avec ses nichons même si ça plait pas trop à des gens qui ont des bon gros principes vachement pertinent sur les nichons.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*