Tag Archives: mort

Twitter arrête de RIPer

Faut il faire un RIP ou pas ?

Qu’y a t’il de plus triste qu’une mort ? Un RIP qui fait flop. Imaginez quelqu’un meurt, vous l’apprenez, vous réfléchissez longuement à votre message d’indignation et de condoléances et BAM, rien aucune réaction WALOU. Il vaut mieux dans ce cas mettre un RIP à une personne vivante ( c’était un de nos jeux favoris…

Continuer l'article
.

Avoir 30 ans quand on est un (grand) garçon

  Si lui a l’âge des filles qu’il rencontre, Octave connaît  malgré tout des gens qui viennent d’avoir 30 ans. Question : est-ce grave d’avoir 30 ans ? Réflexion faite, le souci à 30 ans, ce n’est pas l’âge que l’on a, mais plutôt celui que l’on n’a pas. Avoir 30 ans, ce n’est plus en…

Continuer l'article

Chialons ensemble

Hier y’a eu un attentat. Si t’es pas au courant, c’est que tu habites dans une grotte car il n’est pas un journal cathodique ou catholique qui n’aie fait son ouverture et sa fermeture sur le sujet. Alors qu’aucune information réelle ne permet dire autre chose que “ça c’est passé”, les médias tournent en boucle…

Continuer l'article

Ces détails, affreux, sales et méchants.

L’autre jour, alors que j’attendais patiemment de pouvoir traverser, une aimable voiture s’est arrêtée afin de me laisser le libre passage. Je trouve toujours ça chouette, les conducteurs civilisés, parce que malheureusement, ça court pas les rues, et dans ces cas là, je dégaine toujours mon plus beau sourire de remerciement accompagné de ma gratitude…

Continuer l'article

PIERRE TOMBALE VEUT DEVENIR AMI AVEC VOUS

Non, pas de polémiques sur le repli sur soi, sur la vie déconnectée de la réalité (mais connectée tout de même) ou sur l’espionnage relatives à Mark Zuzu et sa technologie, on sait tous qu’elles sont fondées. Il y a quelque chose de bien plus terrible : la tendance récente qui voudrait que des gens bien…

Continuer l'article

La pêche, la mort, une corneille et du vin blanc.

Il faudrait pas que ces tocards de trentenaires, quadras ou autres quinqas pensent qu’ils ont le monopole sur le marché des RQALC (remises en question à la con). Ils restent avant tout des dixhuitagénaires attardés.

Continuer l'article