wolfred de bruijn

Lettre ouverte à Wilfred de Bruijn

Il était l’heure matinale de pointe quand je vous ai croisé dans le métro. Direction la Défense, quand les costumes bon marché, un peu trop parfumés se pressent sur la ligne 1. Je vous ai reconnu à l’instant même où je vous ai vu. Il faut dire que l’on reparle de vous ces temps-ci, avec le procès de l’intolérance et de la haine.

En avril 2013, j’ai découvert avec tant d’autres votre identité, ce visage m’a touchée au vif. Ce matin là dans le métro il n’était fort heureusement plus le même. J’ai eu l’envie de m’approcher et de vous parler. Je me suis seulement approchée, n’osant pas vous déranger. Ce matin-là vous étiez fier et beau dans ce métro et j’ai aimé vous regarder. Je n’ai pu m’empêcher de repenser à ce qu’il vous était arrivé, à vous et votre compagnon. A cette période de grande haine que le débat pour le mariage pour tous a soulevé. Et à ces individus qu’un soir vous avez croisés. Vous avez été malheureusement affecté sans rien demander à personne, au rang de symbole. Il y a un an votre visage tuméfié était devenu celui de l’homophobie.

Cher Wilfred, vous redéfinissez pour moi la fierté et réaffirmez votre immense sens du courage, le courage d’être qui vous êtes, associé en même temps à une audacieuse et vaillante expression de grandeur.

Je vous souhaite avec la plus grande des décences de retrouver toute la quiétude que l’on vous a volé ce soir d’horreur. J’espère que vous n’aurez plus jamais à vous conditionner, à baisser la garde, à avoir honte, à vous cacher. Et je souhaite aussi que plus jamais on n’agressera quelqu’un à cause de sa sexualité. J’espère que nos chemins se croiseront à nouveau afin que je puisse renouveler mon souvenir de ce visage, qui m’évoque à présent la liberté.

@cabanong

(J’ai envoyé cette lettre à Wilfred de Brujin il y a deux semaines, il m’a répondu être très touché « du baume pour l’âme » car depuis le début de son procès il ne recevait que des tweets de haine. Des messages de haine alors qu’il se bat pour une justice, un dû ? Le gouvernement français « a donné le droit » aux homosexuels de se marier, une avancée historique même s’il reste tant à faire, ainsi les actes homophobes se sont multipliés en 2013 devenant la réponse honteuse à l’égalité. La semaine dernière c’était la Journée Internationale contre l’homophobie et après ? En prenant mon faux air de Miss Languedoc-Roussillon j’aspire que de ce climat haletant de haine et de violence, il ressortira au moins que des personnes sont prêtes à s’unir, se soutenir, mais surtout se le montrer, ne serait-ce que pour montrer l’exemple.)

 

 

Un commentaire

  1. Classe. Vraiment le truc qui donne envie de ranger la batte pour sortir les belles idées. C’était courageux d’écrire à Wilfred, dans ces cas-la on a toujours du mal à trouver les mots ad-hoc. T’as su éviter le poncif et transmettre ton émotion, meki.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>